La jeunesse au pouvoir hier au Perche Elite Tour d'Orléans

Orléans, France

Il manquait quelques têtes d’affiche chez les femmes : Ninon Guillon-Romarin, qui avait remporté le concours l’année dernière mais qui avait fait l’impasse après une blessure, la suédoise Bengtsson, malade et forfait. Et puis le sort s’en est aussi mêlé, la chinoise Huigin Xu, tente un 1er saut et ressent une pointe à la cuisse, abandon. Idem quelques minutes plus tard pour l’ancienne recordwoman de France Marion Fiack Sidea, imitée un peu plus tard par la jeune Thiziri Daci qui a ressenti une douleur derrière la cuisse après un saut. Entrée un peu plus tardivement dans le concours, à 4m20 la suédoise Michaela Meijer a semblé tout de suite très à l’aise sur le sautoir orléanais, malgrè un échec sur son 1er saut. La barre à 4m30 a constitué la gros écrémage de la soirée, tandis que la suédoise, elle, passait directement à 4m50. Derrière, la jeune Alice Moindrot réussissait 4m30 à sa 1ère tentative et assurait ainsi sa 2ème place, devant une autre jeune, Charlotte Gaudy, 22 ans…

La suédoise Michael Meijer a nettement dominé ses adversaires et le concours, comme ici lors de son saut réussi à 4m50 - Radio France
La suédoise Michael Meijer a nettement dominé ses adversaires et le concours, comme ici lors de son saut réussi à 4m50 © Radio France
– Johan Gand
Malgré ses 19 ans, et un saut acrobatique sur cette photo, Alice Moindrot a été la seule à talonner la suédoise Meijer  - Radio France
Malgré ses 19 ans, et un saut acrobatique sur cette photo, Alice Moindrot a été la seule à talonner la suédoise Meijer © Radio France
– Johan Gand

Ensuite à 4m50, la suédoise a eu besoin d’un saut de réglage avant d’avaler la barre. La 1ère place était assurée, mais comme elle n’avait pas énormément sauté et qu’elle semblait à l’aise, Michaela Meijer a tenté, sans succès de battre son record personnel (4m71) avec une barre à 4m75.

Filippidis détrôné chez les hommes

Vainqueur des 2 dernières éditions, le grec Kostas Filippidis faisait figure d’épouvantail. Presque comme chez lui, il a tranquillement attaqué le concours à 5m31. Puis il franchit tout au 1er essai (5m45, 5m55, 5m65). Logiquement il semblait se diriger vers un nouveau sacre, mais à 5m71 le grec a calé, 3 essais manqués et prend la 4ème place finale. 

Malgrè un concours sans faute jusqu'à 5m71, Kostas Filippidis a perdu son titre à Orléans - Radio France
Malgrè un concours sans faute jusqu’à 5m71, Kostas Filippidis a perdu son titre à Orléans © Radio France
– Johan Gand

Le grec de 32 ans a été bousculé par les jeunes de la discipline. Successivement, Axel Chapelle, Alioune Séne et le suédois Jacobbson ont effacé 5m71, et dès la 1ère tentative pour les 2 jeunes français (23 et 22 ans), le suédois battait au passage son record personnel et alerté par une douleur décidait d’en rester à cette 3ème place. Restait le duel franco-français à 5m76, mais tout le monde a calé. Axel Chapelle, notamment, a expliqué qu’il lui était difficile d’aller chercher plus haut car il était gêné par la proximité du mur pour commencer sa course et prendre son élan. Du coup, sans son élan complet, impossible de prendre les perches les plus dures, celles qui envoient plus haut. Alioune Séne bat au passage son record personnel, qui était de 5m70 et obtient, comme Axel Chapelle, les minima pour les championnats d’Europe en mars. 

Pour sa 1ère compétition de la saison, Axel Chapelle monte sur la plus haute marche du podium à Orléans - Radio France
Pour sa 1ère compétition de la saison, Axel Chapelle monte sur la plus haute marche du podium à Orléans © Radio France
– Johan Gand
L'auvergnat Alioune Sene a réalisé une beau concours hier soir, améliorant au passage son record personnel d'1 cm - Radio France
L’auvergnat Alioune Sene a réalisé une beau concours hier soir, améliorant au passage son record personnel d’1 cm © Radio France
– Johan Gand

Le vainqueur du soir Axel Chapelle souligne au passage la vitalité de la perche française, puisque 4 jeunes français ont dépassé hier soir les 5m55 (Chapelle, Séne et les frères Collet : Mathieu et Thibault)

Stanley Joseph trop juste

Quant au local de l’étape, l’orléanais Stanley Joseph, il l’avait annoncé, avec une préparation réduite à 2 séances en 3 mois à cause d’une blessure cet été, ses ambitions étaient limitées. Mais à domicile, il a quand même tenté le coup mais échoue à 5m45, après avoir franchi 5m31, déçu de ne pas avoir pu pleinement défendre ses chances devant son public.

Heureux d'être à la maison, Stanley Joseph a fait avec les moyens du bord, vu sa situation - Radio France
Heureux d’être à la maison, Stanley Joseph a fait avec les moyens du bord, vu sa situation © Radio France
– Johan Gand

Pas de chance non plus pour le chinois Bokaï Huang, blessé à la cheville à l’échauffement. Il a serré les dents et passé 5m45 mais la blessure a semblé l’handicaper à 5m55, où il a échoué

En pleurs après sa blessure à l'échauffement, le chinois a failli abandonner le concours avant de le débuter - Radio France
En pleurs après sa blessure à l’échauffement, le chinois a failli abandonner le concours avant de le débuter © Radio France
– Johan Gand

Pour les perchistes français, prochaine grosse échéance désormais en février avec les championnats de France, puis ce seront les championnats d’Europe en mars avant les championnats du monde en octobre au Qatar.

Les résultats complets de la 8ème édition du Perche Elite Tour

Le tableau des résultats masculins - Aucun(e)
Le tableau des résultats masculins
– Fédération Français d’Athlétisme
Le tableau des résultats féminins - Aucun(e)
Le tableau des résultats féminins
– Fédération Française d’Athlétisme