Heurts et dégradations en centre-ville

Cinq à six cents personnes s’étaient infiltrées dans le centre historique de Bourges malgré la présence, a priori dissuasive, d’importantes forces de sécurité (410 policiers, 250 gendarmes). Si les banques avaient dès le matin décidé de tirer le rideau, beaucoup de commerçants, en ce premier jour des soldes, voulaient tenter leur chance. Ils en furent vite dissuadés, à l’exemple du nouveau centre Avaricum ouvert, il y a quelques mois. Son directeur, Antony Pinon, n’a pu que constater « qu’il s’agissait de la pire des journées et qu’il espérait un peu remonter le préjudice, avec l’ouverture dominicale ».
Plusieurs points de tension sont intervenus au cours de l’après-midi. En tout début de cortège, certains se sont approchés de la préfecture, où les forces de l’ordre les ont vite repoussés.
Rue Moyenne (l’artère centrale de la ville), les éléments infiltrés se sont heurtés aux policiers avant de changer de stratégie. Ils ont tenté alors de rejoindre le cortège principal, bloqué au niveau du centre des finances solidement gardé. Un instant les forces de l’ordre se sont trouvées prises en sandwich. Mais elles ont vite repoussé ces manifestants.
L’important groupe « d’infiltrés » (5 à 600 éléments) a alors, rebroussé chemin pour rejoindre la place Séraucourt. Si le centre historique a été protégé, en revanche le chemin du retour a été émaillé d’incivilités : poubelles brûlées, panneaux de signalisation arrachés. Une fumée acre, émanant du plastique en feu, mêlée au gaz lacrymogène, s’élevait alors dans les artères bordant le jardin de l’Archevêché. Vers 18 h, la dislocation fut compliquée. Un groupe de jeunes, assez imposant, allait se rassembler entre l’ancienne et la nouvelle maison de la culture. Cette dernière est en cours de construction, dans la pente de Séraucourt. Protégée, seulement, par quelques barrières métalliques elle devint une proie pour les casseurs s’emparant de tout ce qu’ils trouvaient sur le chantier. Gaz lacrymogènes et tirs de flash-ball ponctuaient la soirée.

a lire aussi


image

a lire aussi

  • Social
  • Monde