Football – Liga (19e journée) : Griezmann enchaîne, l'Atlético aussi

Antoine Griezmann continue sur sa lancée. Dans un match serré au stade Metropolitano, l’Atlético a profité d’une main adverse dans la surface pour obtenir un penalty, que l’attaquant français a transformé en force (57e), inscrivant son 9e but cette saison en Liga. C’est aussi son sixième but sur ses cinq derniers matches toutes compétitions confondues, une période où le Français a été l’unique buteur de son club. Bref, ça swingue pour “Grizi”, qui a fêté l’ouverture du score en mimant un solo de guitare.

La nouvelle année n’a pas altéré les bonnes habitudes de l’Atlético, toujours invaincu cette saison à domicile. Et Levante, qui avait battu le Real en octobre et vient de dompter le Barça en huitièmes aller de Coupe du Roi (2-1), n’a pas changé cette dynamique. Au classement, l’Atlético (2e, 38 pts) reste dauphin du Barça (1er, 40 pts), opposé à Eibar en fin d’après-midi au Camp Nou. Le Séville FC (3e, 33 pts) se déplace pour sa part à Bilbao, tandis que le Real Madrid (5e, 30 pts) affronte en soirée le Betis Séville pour tenter de doubler Alavés (4e, 32 pts).

Malgré la température glaciale, le Metropolitano était bien garni sous le soleil de l’hiver madrilène. Le stade a vivement conspué l’arbitre en première période lorsque celui-ci a annulé un but de Koke pour une faute préalable (11e), après recours à l’assistance vidéo (VAR). L’Atlético, dominateur, a alors longtemps buté sur la défense de Levante… jusqu’à une percée de Thomas Partey conclue par un centre en retrait qu’un adversaire a détourné du bras (55e). Penalty, donc, et ouverture du score d’Antoine Griezmann, jusque-là peu en réussite malgré ses nombreuses occasions (5e, 35e, 40e, 41e). Ce but entretient la belle série du champion du monde, qui compte 14 buts toutes compétitions confondues cette saison et a toujours dépassé les 25 unités par an depuis son arrivée à l’Atlético en 2014.

Le seul point noir pour l’Atlético, dimanche, a été la sortie sur blessure du défenseur monténégrin Stefan Savic (8e), un nouveau contretemps alors que l’entraîneur Diego Simeone vient tout juste de récupérer le Français Lucas Hernandez (genou). Ce dernier, en manque de rythme, a été laissé en tribunes dimanche. Quant à Thomas Lemar, entré pour les 20 dernières minutes, il s’est montré trop gourmand sur une occasion en or face au gardien (86e)…