Chambord 1519 – 2019 la renaissance (France 5) : 5 choses que vous ignorez peut-être sur le château

Près de 3 000 hommes ont participé à sa création

Le mot d’ordre de François 1er lors du lancement du chantier de Chambord ? Édifier un palais hors norme. Près de 3 000 hommes participent aux travaux titanesques pour bâtir une demeure dotée de quelque 426 pièces et 282 cheminées. La plus haute tour culmine à 56 mètres. Influencé par des artistes italiens, le monarque aurait même fait appel à Léonard de Vinci pour créer l’un des ouvrages majeurs du lieu : un escalier à double révolution.

Réalité virtuelle : visitez le Château de Versailles

Une faune exceptionnelle

Inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1981, le domaine national de Chambord s’étire sur 5 440 hectares et se hisse au rang du plus grand parc clos d’Europe. Le mur d’enceinte s’étend sur 32 kilomètres et 300 000 euros sont affectés chaque année à son entretien. La biodiversité reste pour le moins exceptionnelle : quelque 150 espèces différentes d’oiseaux trouvent refuge dans les chênes et pins sylvestres.

Le Bourgeois gentilhomme y fait ses premiers pas

La troupe de Molière donne la première représentation du Bourgeois gentilhomme le 14 octobre 1670, devant la cour de Louis XIV. Depuis, le château n’a jamais perdu sa dimension artistique. Même si celle-ci peut parfois prendre des allures surprenantes. En septembre 2017, les terrasses de l’écrin architectural ont accueilli leur premier concert de musique électro. Une expérience réitérée en juillet dernier, pour le plus grand plaisir de 3 000 fans présents sur place et de 5 millions d’internautes qui ont pu suivre le spectacle sur la Toile.

On y fait à nouveau du vin

Au rang des gros travaux de rénovation engagés en prévision des célébrations du 500e anniversaire du château, la réfection du jardin se trouve en bonne place. Lancé en août 2016, le chantier s’est achevé en mars 2017 avec la plantation notamment de 600 arbres et 15 250 plantes, fidèle aux plans dessinés sous Louis XIV. Bientôt, un potager devrait y pousser. Il s’ajoutera ainsi aux 14 hectares de vignes biologiques dont un cépage rarissime introduit sur ordre direct de François 1er à Romorantin et greffé à Chambord en 2015. La première cuvée de 8 000 bouteilles sera vendue au printemps 2019 avec des prix oscillant de 20 à 50 euros.

Malgré la polémique, Emmanuel et Brigitte Macron “reviendront” à Chambord !

On peut y dormir

Se rêver monarque le temps d’une nuit ? C’est possible ! Depuis 2018, l’ancien relais de poste s’est transformé en véritable hôtel-spa 4 étoiles. Certaines de ses 55 chambres et suites offrent même une vue royale sur la demeure commandée par François 1er. Ici, deux gîtes ruraux ont aussi pignon sur rue. D’ailleurs, depuis qu’Emmanuel Macron y a fêté ses 40 ans, les réservations ont opéré un bond spectaculaire. Pour porter la visite de Chambord au rang d’expérience inoubliable, le domaine multiplie les activités, propose des spectacles de chevaux et de rapaces. Sans oublier un safari privé en 4 x 4 dans le parc forestier.