Basket. Mondeville s'attaque à la phase retour contre Villeneuve d'Ascq

À la mi-saison, Mondeville est dernier de Ligue féminine avec onze défaites en autant de matchs. Les Mondevillaises attaquent la phase retour ce dimanche (15h30) contre Villeneuve.

Assitan Koné et les Mondevillaises vont devoir créer la surprise contre Villeneuve d'Ascq.
Assitan Koné et les Mondevillaises vont devoir créer la surprise contre Villeneuve d’Ascq. (©Léa Quinio/Sport à Caen)

Onze matchs, onze défaites. La première partie de saison de l’USO Mondeville a constitué une longue traversée du désert. Parfois à des années-lumière de son adversaire, comme à Bourges où les trois joueuses majeures étaient absentes, parfois tout près du but, Mondeville n’est pas parvenu à décrocher un seul succès. Son dernier déplacement de la phase aller, samedi 5 janvier 2019 à Landerneau, s’est de nouveau soldé par un court échec (77-72).

Quatre fois, cette saison, les Normandes ont perdu un match sur un ou deux tirs décisifs. « Tout le monde se bat dur, mais il manque ce petit truc qui peut nous permettre de gagner, affirme Romain L’Hermitte. Ce petit truc, si on l’avait eu dès Nantes (un match perdu d’un point, ndlr), on aurait peut-être gagné contre La Roche, Charleville, Landerneau… »

Mondeville en quête de confiance

Ce qu’il manque à Mondeville, c’est de la confiance. Or plus les défaites s’accumulent et plus il est difficile d’en trouver. Le fameux cercle vicieux… Pourtant, l’arrivée de Courtney Hurt semble en mesure de pouvoir rebattre les cartes. L’Américaine, qui est revenue plutôt timidement à la compétition en Bretagne, jouera son premier match à domicile depuis son retour au club. Son curriculum vitae fait d’elle un élément très attendu des matchs retours à Mondeville.

L’USOM n’a pas le choix. « Ça va être difficile mais on ne va pas lâcher », promet Romain L’Hermitte. Le déclic, s’il en faut un, passera par une victoire. Peut-elle intervenir ce dimanche 13 janvier 2019 (15h30) contre Villeneuve d’Ascq, ce gros morceau de Ligue féminine seulement neuvième du classement ?

Villeneuve pas au mieux

Une fois de plus, Mondeville ne partira pas avec la faveur des pronostics malgré le bilan étonnamment négatif de son adversaire (six défaites pour cinq victoires). L’ESBVA, battu lors de ses trois derniers matchs de championnat, arrive sûrement en Normandie revanchard. Mais Kim Gaucher, Kristen Mann et leurs partenaires auront des vrais arguments à faire valoir… si elles mettent enfin les détails de leur côté.