Basket-Jeep élite : Fos PB trop diminué face à Pau-Laq-Orthez

Il n’y a pas eu de miracle hier à Pau-Laq-Orthez (2e), où Fos Provence à concédé une quatrième défaite consécutive (77-83) compte tenu de la situation critique de son effectif. Avec les blessures d’Aboudou et de Burrows, la suspension d’Hairston et Kirksay en civil sur le banc puisque pas encore prêt, Rémi Giuitta ne pouvait compter que sur sept pros. Mais Fos PB a mordu la poussière face au dauphin de l’Asvel, sans rougir.

Dove a compilé 14 points, alors que le meneur choquet a distillé 10 passes décisives. Pour le coach Rémi Giuitta, “on sort la tête haute. Tout le monde pensait qu’on allait en prendre 40 ou 50 chez le second. Si on met le résultat brut de côté, je suis assez fier des joueurs. A l’image de la dernière action du match, on continue à plonger les ballons. On va vendre chèrement notre peau, quel que soit le contexte et les tuiles qu’on accumule. Ce soir je n’ai rien à reprocher à mes joueurs, sinon deux moments clés, au début du quatrième quart-temps et à la fin avec une claquette de Marcus Dove qui ne rentre pas. On aurait pu les faire douter un peu plus”.

Le coach fosséen a livré son sentiment sur la lourde suspension infligée à Malik Hairston par la commission de discipline de la LNB (6 matchs ferme et deux avec sursis) : “A part être une fois de plus scandalisé par ce type de décision, je trouve cette sanction très disproportionnée. La commission a analysé que le coup porté avait touché le joueur, ce qui n’est pas vrai. On va faire appel et se défendre au mieux. J’aime pas me victimiser, mais j’ai un sentiment un peu d’acharnement. Je ne peux que déplorer cette décision.