Arsenal et MU suivent le dossier Brahimi

 

Alors qu’il est déjà libre de négocier avec l’équipe de son choix, Yacine Brahimi voit des prétendants s’accumuler pour tenter de le faire signer. Manchester United et Arsenal seraient sur les rangs.



Pas un jour qui passe sans qu’on entende parler de l’avenir de l’international algérien. A l’heure actuelle, il n’y a pas de prolongation en vue et le joueur veut changer d’air pour découvrir autre chose. La destination qui semble lui tendre les bras n’est autre que la Premier League. Dans ce sens, bon nombre de formations européennes s’intéressent au joueur. Milan, l’AS Rome et la Lazio en Italie, Marseille à un certain moment en France et Everton, West Ham et Newcaastle en Angleterre. Cependant, à ces dernières trois formations, il faudra ajouter deux prétendants de plus et on ne parle pas de n’importe qui. En effet, le Daily Star assure que les deux grands clubs que sont Manchester United et Arsenal seraient entrés dans le rang pour accueillir l’international algérien. Arsenal a des manques en finances et serait partant pour avoir le joueur gratuitement la saison prochaine. De l’autre côté, Manchester serait séduit par le profil mais pour le moment, vu l’incertitude par rapport au poste d’entraîneur, on ne peut pas s’avancer surtout que Solskjaer n’est pas sûr de rester.

 

L’embarras du choix

Il faut dire que les prétendants commencent à être de plus en plus nombreux et de plus en plus prestigieux pour l’international algérien. Son statut d’agent libre fait saliver pas mal de clubs surtout quand on sait que tout ce qu’il faudra faire, c’est payer une belle prime à la signature. De son côté, le joueur peut donc avoir l’embarras du choix par rapport à son avenir et même s’il continue la saison du côté de Porto, il pourra par la suite opter pour l’équipe de son choix tout en étant assuré d’avoir des challenges excitants surtout si les deux grands clubs anglais restent sur le dossier. Pour le moment, ce ne sont que des intérêts et encore, il faudra que ces intérêts se matérialisent par des offres concrètes. Porto semble résigné au fait de perdre son joueur star de l’équipe en fin de saison à moins qu’après avoir décidé de le garder, ils ne changent d’avis pour faire rentrer un peu d’argent. Brahimi n’a pas fini de faire parler de lui.

  1. Z.

Alors que la piste niçoise semble compromise

Bordeaux se met de la partie pour Boudebouz


N’entrant plus dans les plans de son entraîneur au Bétis, Ryad Boudebouz est candidat au départ. Si Nice semble avoir rendu les armes, un autre club français s’est manifesté pour l’Algérien et il s’agit des Girondins de Bordeaux.


Personne ne sait à l’heure actuelle ce qui attend l’international algérien. En effet, le joueur est sûr d’une chose pour le moment, il n’entre pas dans les plans de son entraîneur Quique Setien. Ce dernier a été clair et ne fera pas de l’ancien de Montpellier un joueur important pour la suite du parcours. D’ailleurs, depuis des semaines, le club attend les offres et espère récupérer une belle somme pour le vendre et recruter d’autres joueurs. Dans ce sens, Nice a été l’équipe qui a manifesté le plus grand intérêt pour le joueur en essayant aussi bien de le recruter durant l’été que durant le mercato d’hiver. Cependant, les choses ont changé puisque la piste niçoise s’est refroidie et a même capoté car les actionnaires sino-américains n’ont pas voulu de cette piste et cela a provoqué le départ du président Rivère. Toutefois, un autre prétendant vient de se joindre au dossier. Il s’agit des Girondins de Bordeaux. Selon ABC De Sevilla, Bordeaux vient de manifester son intérêt pour le joueur afin de le transférer durant cette période hivernale des transferts. Le club au scapulaire qui vient de passer sous pavillon américain entend se renforcer en qualité.

 

La proposition girondine

Toujours selon la même source, le club bordelais aurait même dévoilé le contenu de son offre. En effet, le club français aurait fait savoir qu’il était intéressé par un prêt pour les 6 prochains mois. Le salaire du joueur serait assuré par Bordeaux et une option d’achat serait incluse dans la transaction. Cependant, ABC De Sevilla assure que les dirigeants du Bétis n’auraient pas été emballés par cette offre et voudraient un prêt payant et ensuite un transfert sec comme ils l’ont fait savoir. Ils espèrent récupérer dans les 14ME pour Boudebouz.

 

Il n’appartiendrait pas au Bétis à 100%

Le journal en question donne une information encore plus intéressante qui peut expliquer pourquoi le Bétis entend vendre le joueur directement et ne pas le prêter gratuitement, du moins. En effet, Boudebouz n’appartiendrait pas à 100% au Bétis puisque la source assure que 80% des droits du joueur appartiennent à la formation andalouse et que les 20% restants appartiennent toujours à son ancien club, à savoir Montpellier. Une chose est sûre, Boudebouz ne sait toujours pas de quoi sera fait son avenir mais il peut être rassuré par une chose, c’est que les prétendants sont bel et bien là pour l’accueillir.

  1. Z.

 

La révélation de Rivère : 

«On a négocié 1 mois et demi avec les actionnaires pour Atal»


A Nice, Youcef Atal est certainement le joueur qui a fait le plus parler de lui au cours de la première moitié de saison. Actuellement, il est une référence sur son côté en Ligue 1. Son désormais ancien président, Jean-Pierre Rivère, a quitté le navire mais lors de la conférence de presse, il a donné une information de taille concernant l’arrivée de l’Algérien dans le sud de la France. «Il a fallu un mois et demi pour convaincre les actionnaires pour l’arrière algérien Youcef Atal.» Une déclaration lourde de sens qui montre bien que les actionnaires n’étaient pas chauds au départ. Au final, quand on voit ce que fait le joueur chaque semaine, ils peuvent remercier l’ancien président d’avoir autant insisté pour le recrutement du joueur passé par Courtrai.

  1. Z.

Fulham aurait relancé le dossier Slimani

L’attaquant international algérien du Fenerbahçe, Islam Slimani, continue de faire parler de lui. En effet, la presse turque vient de relancer son avenir par rapport à la seconde moitié de saison. Selon Fotomac, la formation anglaise de Fulham aurait décidé de relancer la piste de l’ancien de Leicester pour essayer de le transférer durant cette période hivernale des transferts. La publication indique aussi que des pourparlers ont lieu entre les deux équipes pour essayer de trouver un accord qui favorise le transfert de l’Algérien en Premier League. Il faut dire que les choses ne sont pas aussi simples du moment que chaque jour apporte de nouvelles informations aussi farfelues les unes que les autres. Avant-hier, le joueur était même envoyé à Galatasaray. Maintenant, on sait une chose, que Ranieri était celui qui avait dégainé les 30ME pour s’offrir l’Algérien il y a deux ans de cela. S’il veut jouer la CAN, Slimani sait qu’il doit absolument retrouver la confiance mais aussi l’efficacité au cours de la seconde moitié de saison.

  1. Z.

 

Belkhiter en route pour l’Arabie Saoudite

Elément important du Club Africain depuis deux ans, Mokhtar Belkhiter devrait quitter la Tunisie pour aller voir ailleurs. En effet, le site de transferts Mercato 365 assure que l’ancien joueur du MCEE serait sur le point de découvrir un nouveau championnat. L’ancien du MCEE a reçu une offre ferme et concrète de la part du club d’Al-Qadyssia. Il est très proche d’aller tenter une expérience en Arabie Saoudite devenue le point de chute privilégié des joueurs algériens au cours des deux dernières années. Maintenant, c’est la formule du transfert qui reste à déterminer puisque certaines sources médiatiques tunisiennes parlent d’un prêt avec option d’achat alors que d’autres assurent qu’il s’agira d’un transfert définitif du natif d’Oran. D’ailleurs, le site tunisien Tunisie numérique assure que le joueur aurait accepté de renoncer  à tous ses salaires en échange de sa libération pour rallier l’Arabie Saoudite et plus bizarre encore, il aurait même accepté de partager la moitié de ce qui lui sera payé par le club d’Al-Qadyssia. Belkhiter devrait augmenter le nombre d’Algériens évoluant en Arabie Saoudite après Mbolhi, Asselah, Doukha, Belkaroui, Benlamri et Chenihi. Pour rappel, Belkhiter était grandement souhaité par les dirigeants de l’USMA qui voulaient le recruter pour préparer le départ prochain de Rabie Meftah.

  1. Z.