AM La Scampia est un « Jeune solitaire » [VIDEOCLIP]

Posté le 11 Janvier 2019 à 16h00, parJeuneDauphin

L’écurie Plata o Plomo en pleine marche avant en ce début d’année !

AM La Scampia est un « Jeune solitaire » [VIDEOCLIP]

AM La Scampia s’est fait très discret durant tout le deuxième semestre de l’année 2018. Tout porte à croire que le rappeur originaire de la cité phocéenne s’est enfermé en studio pour travailler d’arrache-pied. Les premiers fruits de ce dur labeur sont mûrs et l’artiste signé sur le label de Lacrim est prêt à nous les livrer : pour son premier titre de l’année, il nous offre Jeune solitaire.

A lire aussi : AM La Scampia à Alger pour son freestyle « DZ Gang » [VIDEO]

Riche et seul, où est le problème ?

Avec son dernier single, le rappeur de Marseille est surprenant. En effet, Jeune solitaire est en apparence une ode à son succès nouveau qui lui a apporté la richesse, et avec elles les joies du luxe. Toutefois, au détour de quelques phrases, on comprend très vite que AM La Scampia n’est pas aussi heureux de sa situation qu’il en a l’air. Dans le refrain qui transcende le titre, l’artiste se confie sous autotune sur ses addictions : « Oui je l’avoue j’ai un sérieux problème avec l’alcool, je rentre dans des sales états. » Ainsi, il brise la pensée commune selon laquelle l’argent fait le bonheur alors qu’il semble torturé par son image sur un titre pourtant dansant. Une jolie prouesse d’AM La Scampia qui continue d’approfondir sa palette musicale.

Entre un prof et une prod pas de différence / Une BM, une Audi, j’ai pas de préférence

Des talents exhibés pour Booska-p

Le rappeur de Marseille est sans conteste un des talents les plus intéressants de sa ville, et le compliment est d’autant plus fort que le vivier marseillais est riche. L’artiste signé sur Plata O Plomo a pris le temps d’offrir à la caméra de Booska-p un freestyle dans lequel il déploie les atouts qui font son talent : son autotune maîtrisée de bout en bout et son sens affûté des mélodies. Sur un egotrip envoûtant, AM La Scampia nous rappelle qu’il faudra compter sur lui pour 2019.