A la Foire en Côte-d'Or, à Beaune, il y en a pour tous les goûts

Beaune, France

La Foire en Côte-d’Or se tient depuis hier au Palais des congrès de Beaune. On y attend quelque 5000 visiteurs. Sur 4000 mètres carrés, 130 exposants proposent des produits dans les secteurs de la gastronomie, de l’automobile, du bien-être et de l’habitat, car cette foire n’est autre que l’ancien salon de l’habitat de Beaune. Son organisateur, Marc Toutlian, directeur de la société MT Expos, le reconnaît, « le salon de l’habitat devenait au fil des années un peu moribond, et le fait de le passer en thématique foire, ça nous apporte quelque chose de beaucoup plus festif, notamment des animations pour les enfants. C’est une offre beaucoup plus généraliste qui forcément suscite beaucoup plus de visiteurs ».

Blel Chafik et son assortiment de tapenades - Radio France
Blel Chafik et son assortiment de tapenades © Radio France
– Jacky Page

Le stand que tient Blel Chafik témoigne de cette offre généraliste. Il décline la tapenade à toutes les sauces, y compris une « poivronade », comme son nom l’indique à base de poivrons, une « tomatine », faite de tomates, basilic et huile d’olive, également une crème d’artichauts, ou encore une surprenante « mentoline », d’un vert éclatant, à base de menthe et d’olive verte.

Energie verte

La Foire en Côte-d’Or compte tout de même une forte présence d’exposants liés à l’habitat. Deux retraités s’informent sur le stand d’une société spécialisée dans les énergies vertes. Ils envisagent de recourir à l’énergie solaire pour faire des économies de chauffage. Mais pas n’importe comment, explique Jean-Jacques : « j’ai une maison ancienne et je ne veux pas la dépareiller. Elle est de 1625. On étudie pour tricher un peu, pour que de loin on ne voie pas les panneaux ».

L' occasion de prospecter en vue de réaliser des économies d'énergie - Radio France
L’ occasion de prospecter en vue de réaliser des économies d’énergie © Radio France
– Jacky Page

Mais l’énergie solaire est-elle bien efficace sous nos latitudes bourguignonnes ? Christophe, technicien, se veut rassurant : « on a un indice d’à peu près 315 jours de luminosité. Sachant que maintenant, les panneaux photovoltaïques, et non solaires, sont faits pour la luminosité, on a donc un bon rendement ». Comptez 15.000 à 20.000 euros pour fournir le courant nécessaire à une maison de 100 mètres carrés. L’équipement est rentabilisé en 6 ou 8 ans.

Matériaux innovants

Plus loin, un vendeur fait une démonstration de solidité d’un volet, en lâchant dessus une boule de pétanque. Résultat : aucune trace d’impact.  C’est un volet en polyuréthane, de fabrication française, et révolutionnaire selon Harry Hoarau : « on arrive à reproduire l’aspect esthétique du bois, c’est un matériau recyclable, une peinture à l’eau qui résiste aux chocs, aux rayures et aux ultra-violets. Cerise sur le gâteau, c’est le seul volet battant qui a un coefficient thermique de 1,1. Ça correspond à un triple vitrage ». Pour le prix, on est entre le bois et l’aluminium.

Légers et résistants, des volets battants en polyuréthane - Radio France
Légers et résistants, des volets battants en polyuréthane © Radio France
– Jacky Page

Bien-être

Pour vous reposer de votre cheminement dans les allées, Eric pour sa part vous propose d’essayer ses fauteuils de relaxation. Ils sont dotés d’une télécommande qui actionne toute une gamme de massages, thaïlandais, suédois, shiatsu, et même des massages thérapeutiques, assure le vendeur : « pour prendre soin de votre dos, il suffit de s’asseoir dessus pour avoir une détente autant psychique que physique ». Comptez tout de même de 4000 à 5000 euros pour vous offrir ce plaisir.

Plus que de simples fauteuils, ils sont équipés d'un système de massage  - Radio France
Plus que de simples fauteuils, ils sont équipés d’un système de massage © Radio France
– Jacky Page

La Foire en Côte-d’Or est ouverte samedi 12 janvier de 10 heures à 20 heures, et dimanche de 10 heures à 19 heures. L’entrée coûte 4 euros, c’est gratuit pour les mineurs.