Manifestation des « gilets jaunes »: la préfecture a mis en place un centre opérationnel départemental

Mise à jour à 17h50 : Forces de l’ordre engagées : 410 côté police, dont 290 renfort hors département, et 250 gendarmes.

Mise à jour à 17h20 : Selon le parquet, 14 personnes sont en garde à vue à la suite des contrôles de gendarmerie dans tout le département. Mais pas encore de garde à vue suite à la manifestation de cet après midi.

La centre opérationnel départemental est ouvert depuis ce matin à la préfecture. Elle réunit des personnels de la mairie, police, gendarmes, armée, le procureur de la République Joël Garrigue et l’équipe préfectorale.

Un fort déploiement de CRS

Est déjà constaté un fort déploiement de CRS autour de la préfecture. “En ville, explique la préfète Catherine Ferrier, le dispositif de maintien de l’ordre est pour le moment invisible, mais mobile et évolutif…”

Selon le procureur, plusieurs personnes ont été interpellées et sont actuellement en garde à vue. Certaines d’entre elles posséderaient des “armes par destination”.
17 personnes avaient été interpellées à midi.

Des contrôles des passants sont effectués en centre-ville.

image

Selon la préfète, “ceux qui veulent rester pacifiques pourront défiler sur la déambulation qu’ils ont eux mêmes définit”.