LFH. Brest tient sa demi-centre

Avec l’arrivée de Mélanie Bak, Laurent Bezeau et le BBH ont trouvé de quoi compenser l’absence de Bella Gulldén.
Avec l’arrivée de Mélanie Bak, Laurent Bezeau et le BBH ont trouvé de quoi compenser l’absence de Bella Gulldén. (Photo Nicolas Créach)

Le Brest Bretagne Handball a dévoilé le nom de sa nouvelle demi-centre, pour six mois et plus si affinités. Il s’agit de la Danoise Mélanie Bak (24 ans).

Il ne fallait pas attendre de nom ronflant. Le Brest Bretagne Handball les réserve généralement pour l’été, même s’il a essuyé quelques refus ces dernières semaines (*), et les options étaient de toute façon limitées, cet hiver, pour dénicher une demi-centre libre ou susceptible de se libérer aisément de son contrat.

Le vice-champion de France a donc « jeté son dévolu sur la Danoise Mélanie Bak », a officialisé le BBH, ce jeudi après-midi. La joueuse de 24 ans, qui arrivera la semaine prochaine a précisé le club sur son site officiel, ne sera donc pas disponible pour le déplacement à Dijon, ce samedi (20 h). Selon les médias locaux, elle aurait résilié son contrat avec Gjerpen Skien, dixième du championnat norvégien, ces derniers jours.


Courte expérience en Ligue des champions et passage en France


Bak possède une petite expérience en Ligue des champions (5 matchs et 5 buts avec les Slovènes de Krim Mercator en 2014-15) et n’est pas totalement inconnue en France, pour avoir passé quelques mois à l’Union Mios-Biganos-Bègles avant le dépôt de bilan en novembre 2015. En s’engageant pour six mois (plus une année optionnelle) avec la demi-centre, le BBH garde une marge d’action relative en fin de saison avec cette internationale danoise qui n’était pas retenue dans la liste définitive pour l’Euro 2018.

La nouvelle Brestoise remplacera Gulldén (maternité) et palliera l’indisponibilité de Tissier dont le retour, espéré en février, n’est pas daté précisément. « Nous avions besoin de renforcer notre base arrière suite aux deux indisponibilités que nous n’avions pas pu anticiper, souligne le coordinateur sportif Jean-Luc Le Gall. Il faut savoir que si nous voulions que notre joker puisse évoluer en Ligue des champions (le BBH reprendra le 26 janvier, à Odense, NDLR), il fallait l’enregistrer avant le 20 janvier. »

(*) Selon L’Équipe, les dirigeants brestois avaient sondé, en vue de la saison prochaine, l’ailière droite de Metz Laura Flippes et la gardienne de Györ Amandine Leynaud mais les deux Bleues auraient finalement décidé de prolonger dans leurs clubs respectifs.