«Tout Foix, tout flamme» : la deuxième édition annulée par la préfecture de l'Ariège

La préfète de l’Ariège a décidé d’annuler la deuxième édition de «Tout Foix, tout flamme» «compte tenu de la situation sociale extrêmement instable.»

La première édition de «Tout Foix, tout flamme» avait eu lieu après les attentats de 2016. Les rues du centre historique de Foix n’étaient pas assez grandes pour contenir des milliers de personnes, heureuses de se retrouver ensemble tout simplement. La deuxième édition n’aura pas lieu.

Chantal Mauchet, la préfète de l’Ariège a annoncé, hier, devoir l’annuler «compte tenu de la situation sociale extrêmement instable.»

Et la préfète de l’Ariège de préciser : «compte tenu de la mobilisation 24h/24h des forces de sécurité depuis trois semaines, il n’est pas possible de sécuriser les opérations de montage du dispositif qui devaient démarrer, avec une logistique importante, dès lundi 10 décembre 2018 à 6 h 00, et d’assurer une sécurisation optimale de cet évènement composé d’installations de feu disséminées, durant toute la soirée du 15 décembre 2018, au cœur du centre ancien, avec la déambulation prévue de plusieurs milliers de participants.»

Un véritable coup de massue pour Foix et toute l’Ariège.

«C’est une immense déception d’abord pour les milliers de personnes qui l’attendaient, les partenaires qui se sont investis, les commerçants de Foix» explique Christine Béllouère, secrétaire général de l’Estive.

La déception est encore plus grande pour l’ensemble de l’équipe de l’Estive qui avait à cœur de porter cet événement imaginé et lancé par Michel Pintenet, le directeur de l’Estive qui est décédé au Canada il y a quinze jours au cours d’un voyage professionnel. L’équipe de l’Estive travaillait sur cette deuxième édition depuis de nombreux mois.

De son côté, le maire de Foix, Norbert Meler est «déçu pour le spectacle et le public. Je comprends et je respecte la décision de la Préfète.»

C’est bien d’une annulation dont il s’agit. Les agendas de l’Estive et des compagnies engagées pour animer les rues de Foix ne permettent pas un report. Y aura-t-il une nouvelle édition de Tout Foix, tout flamme ? Il appartiendra à la future direction de la scène nationale d’inscrire ou pas ce spectacle de rue à la future programmation de l’Estive.


Y aura-t-il une nouvelle édition ?

La première édition de «Tout Foix, tout flamme», a été un véritable succès populaire avec des milliers de personnes au rendez-vous d’une fête authentiquement populaire. Des milliers de visiteurs d’un soir , heureux tout simplement, de se retrouver ensemble dans un contexte post-attentat 2016 délétère. La deuxième édition n’aura pas lieu pour la déception du plus grand nombre. Les partenaires ont deux ans pour imaginer une troisième édition. Le meilleur hommage qu’on puisse rendre à Michel Pintenet, le directeur de l’Estive décédé il y a quinze jours au Canada lors d’un voyage professionnel.


Repères

Le chiffre : 20 000

personnes> Attendues. C’était le nombre de personnes attendues pour cette deuxième édition.