Michèle Bernier, le suicide de sa mère : "C'était une femme qui souffrait"

Samedi 8 décembre, Michèle Bernier était l’invitée de Karine Le Marchand dans l’émission Une ambition intime. La comédienne et humoriste s’est confiée sur sa carrière, sa vie privée, les bons moments comme les mauvais. Elle a notamment accepté d’évoquer un épisode très douloureux de son existence : le suicide de sa mère.

C’est à l’âge de 29 ans, alors que la fille du Professeur Choron et de son épouse Odile Vaudelle commençait à être célèbre, qu’elle a dû faire face à cette tragédie. “Je voudrais toujours penser qu’elle ne voulait pas en fait… que c’est allé plus loin que ce qu’elle croyait. C’était peut-être un appel au secours qu’elle n’a pas mesuré… C’était une femme qui souffrait dans la dernière année de sa vie. Ils n’avaient plus de fric, plus rien. Tout était dur“, confie-t-elle avec beaucoup d’émotion. Si la mère de Michèle Bernier n’a pas laissé de lettre pour expliquer son geste, il ne fait aucun doute pour ses proches que son suicide avait un rapport avec les problèmes financiers que rencontrait son couple.

Charlotte Gaccio, la fille de Michèle, a ensuite révélé que la disparition de sa grand-mère avait longtemps été un tabou : “Elle a mis du temps à parler de sa maman. Quand j’étais petite, je ne savais pas grand-chose. Qu’elle s’appelait Odile et que je ne l’avais pas connue.

Quant à Daniel, le cousin de la comédienne, il s’est rappelé avec exactitude le jour du drame et la réaction de l’ex-compagne de Bruno Gaccio : “Pour elle, c’était l’anéantissement total. Je suis allé reconnaître le corps à la morgue et elle n’a pas pu y aller, ce n’était pas possible. Quelque temps après, elle m’a demandé : ‘Comment elle était, maman ?’ Je lui ai répondu qu’elle était encore très belle.

Très émue, Michèle Bernier a confié que le suicide de sa maman avait “bouleversé toute la famille” ainsi que son rôle de mère et de grand-mère. “Quand je suis devenue maman je me suis dit :Merde, je n’ai pas ma mère avec moi et j’aurais tellement aimé que mes enfants la connaissent. C’est pour ça qu’aujourd’hui je suis une grand-mère archiprésente“, a-t-elle expliqué.