Ligue 1 : Rennes confirme, Guingamp coule

Rarement la Ligue 1 a connu un samedi soir à deux matches. Pourtant, ce samedi, ça a bien été le cas. La Bretagne a été épargnée dans la succession de rencontres reportées. Rennes et Guingamp ont pu organiser leur match respectif sans problème notable (face à Dijon et Amiens).

À noter que dimanche, deux rencontres ont été maintenues : Strasbourg-Caen (15 heures) et Lille-Reims (17 heures).

Rennes confirme son redressement

Rennes-Dijon (2-0)

Avec deux matches en six jours, Julien Stéphan a vite été plongé dans le bain des entraîneurs de Ligue 1. Le nouveau technicien de Rennes, fils de Guy Stéphan, adjoint en équipe de France, et ses hommes ont confirmé, avec quelques difficultés, leur belle victoire à Lyon, mercredi. Face à Dijon (2-0), les Bretons se sont heurtés à un bloc très bas. Et paradoxalement, les Rennais n’ont pas vraiment évolué haut sur le terrain, ne se montrant que très peu dangereux en première période. Au retour des vestiaires, ils ont su prendre leur chance, à l’image de la frappe de Bourigeaud, détournée dans le but par Ciman, le défenseur dijonnais (70e). Suite au but, le Stade Rennais a exploité les largesses défensives de Dijon, et Ben Arfa est venu assurer le succès des Bretons.

Avec ce succès, Rennes retrouve le top 10, en devant neuvième de Ligue 1. Dijon, vainqueur de Caen mardi, rechute et reste seizième.

Amiens remporte le duel des cancres

Guingamp-Amiens (1-2)

La soirée a de nouveau tourné au cauchemar à Guingamp. Bon dernier de Ligue 1, avec huit points avant la rencontre, l’En Avant se devait de gagner à domicile, face à un concurrent direct au maintien : le 19e Amiens (1-2). Mais par deux fois, les Bretons ont été punis sur les seules opportunités des Picards. Tout d’abord, Gnahoré, bien servi par Otero, a donné l’avantage Amiens, pourtant largement dominé (63e). Dans la foulée, Didot est parvenu à égaliser.

Mais l’En Avant a craqué en fin de match, sur une seconde accélération des Picards et une réalisation de Mendoza. Pourtant, les Guingampais ont dominé la partie (20 frappes, dont 10 cadrés), surtout en première période, mais ont manqué de réalisme, notamment par Thuram. Ce dernier a notamment écopé d’un carton rouge en toute fin de rencontre.

Avec ce succès, Amiens sort de la zone rouge et reprend la 17e place du championnat. En revanche, Guingamp s’englue à la dernière position.