Une centaine de lycéens manifestent à Bar-sur-Aube

Au lendemain de la grève de 27 enseignants, c’est au tour des lycéens de Gaston-Bachelard de manifester leur mécontentement à Bar-sur-Aube. Une manifestation spontanée, ainsi, a vu le jour sur les réseaux sociaux, à l’initiative de quatre élèves de terminale L, Flavien, Camille, Wendy et Tobias. L’objet de leur colère ? Parcours Sup et ses prérequis, qui créent selon des inégalités pour accéder aux universités, ou la réforme des lycées, qui entraînerait la diminution du nombre de spécialités dans les établissements ruraux.

Après s’être rassemblés devant l’entrée de l’établissement, ils ont rejoint vers 8 h le parking du collège, où les attendait des gilets jaunes. Les gendarmes de la ville sont intervenus pour leur expliquer qu’ils pouvaient exprimer leurs revendications, toutefois en sécurité. Aucun blocage, ni filtrage n’ont été autorisés.

Encadrés par les gilets jaunes, les élèves ont alors rallié, une heure plus tard, la place de l’hôtel de ville. S’ils n’ont pu rencontrer le maire Philippe Borde, ils devaient avoir une entrevue en milieu de matinée avec le député de La République en marche Grégory Besson-Moreau.