Tout ce qu'il faut savoir avant le match de Champions Cup entre Toulon et Montpellier

Toulon veut enchaîner

Après avoir perdu à domicile face à Newcastle et s’être fait étriller à Edimbourg, les chances de qualifications toulonnaises pour les phases finales sont quasi nulles. On peut toujours écrire que mathématiquement c’est encore possible, mais il faudrait un miracle désormais pour voir Toulon dans le top 8 européen en avril prochain.

Il n’est donc pas étonnant de constater que Guirado, Bastareaud et Tuisova ont bénéficié de leurs vacances à l’occasion de cette confrontation européenne face à Montpellier. Preuve que ce match n’est pas capital dans l’esprit du staff varois, ce qui ne veut pas dire qu’il n’est pas important.

C’est d’ailleurs une équipe compétitive qui est alignée par Patrice Collazo et son staff.

L’objectif est simple: enchaîner une deuxième victoire consécutive après celle obtenue samedi dernier face à Grenoble, chose que le RCT n’a jamais pu accomplir depuis le début de la saison!

Un succès serait essentiel pour emmagasiner de la confiance et valider les progrès entrevus lors des deuxièmes actes face aux Isérois ou par séquences à Bordeaux.

Pour y parvenir, on observe que la principale ossature de l’équipe est conservée avec les titularisations des Messam, Belleau, Lakafia, Kruger, Escande, Fekitoa ou Savea.

Par contre, c’est d’un bon œil que l’on constate le retour de Mamuka Gorgodze à la compétition. Face à son club formateur, le Géorgien trépigne d’impatience à l’idée de rechausser les crampons après sa grave blessure au biceps.

Un retour qui devrait faire beaucoup de bien au pack toulonnais en manque de leader charismatique. Un rôle que Mamuka peut désormais endosser… à condition de rester discipliné!

L’autre principale information est l’apparition de six avants pour seulement deux trois-quarts sur le banc des remplaçants. Avec Vernet, Gros, Rebbadj, Cottin et Carbonnel, c’est la formation varoise qui devra apporter du pep’s en deuxième mi-temps. En espérant néanmoins qu’il n’y ait pas trop de casses dans la ligne de trois-quart au cours du match…

Le XV toulonnais: 15. Hugo Bonneval, 14. JP Pietersen, 13. Malakai Fekitoa, 12. Julian Savea, 11. Filipo Nakosi, 10. Anthony Belleau, 9. Eric Escande, 1. Xavier Chiocci, 2. Bastien Soury, 3. Emerick Setiano, 4. Mamuka Gorgodze, 5. Juandré Kruger, 6. Stephane Onambele Mbarga, 7. Raphael Lakafia (c), 8. Liam Messam.

Remplaçants: 16. Anthony Etrillard, 17. Jean Baptiste Gros, 18. Marcel Van Der Merwe, 19. Swan Rebbadj, 20. Louis Carbonel, 21. Jean Monribot, 22. Yoann Cottin, 23. Corentin Vernet.

Montpellier a besoin de vaincre

Le MHR ne brille pas cette saison. On est loin de l’équipe surpuissante qui roulait sur tous ses adversaires la saison dernière. Mais la richesse de son effectif en fait un outsider dans cette compétition qui est un objectif prioritaire du président Altrad.

Actuels troisièmes de la poule avec cinq unités, les hommes de Vern Cotter savant qu’une qualification passe probablement par une victoire sur les bords de la rade. Pourtant, le technicien Néo – Zélandais a donné congé à ses internationaux Picamoles, Fall et Nariashvili.

Le demi de mêlée Pienaar est remplaçant ce qui peut surprendre quand on connaît son importance sur le jeu héraultais et sa haute précision face aux perches.

Il n’en demeure pas moins qu’avec les Du Plessis, Ouedraogo, Camara, Galletier, Goosen, Immelman ou Steyn, les atouts ne manquent pas. Est-ce que ce sera suffisant pour battre Toulon?

Réponse samedi après-midi aux alentours de 18h.

MONTPELLIER 15. Frans Steyn, 14. Timoci Nagusa, 13. Vincent Martin, 12. Arthur Vincent, 11. Henry Immelman, 10. Johan Goosen, 9. Enzo Sanga, 1. Usha Tcheisvhili, 2. Vincent Giudicelli, 3. Jannie Du Plessis, 4. Nico Janse van Rensburg, 5. Julien Le Devedec, 6. Fulgence Ouedraogo (c), 7. Yacouba Camara, 8. Kelian Galletier. Remplaçants: 16. Romain Ruffenach, 17. Yvan Watremez, 18. Daniel Brennan, 19. Kevin Kornath, 20. Ruan Pienaar, 21. Gabriel N’gandebe, 22. Jan Serfontein, 23. Jacques Du Plessis, Arbitre: Luke Pearce (Angleterre)