Terre maudite

Le 17 mai 1992, la Sampdoria s’imposait 1-2 lors de son déplacement chez la Lazio avec un doublé de Renato Buso, qui annulait le but initial du Polonais Thomas Doll pour les hommes de la capitale.

Ce match n’était que d’une moindre importance pour une Sampdoria qui avait déjà la tête à un match qu’elle disputerait trois jours plus tard : la grande finale de Coupe d’Europe à Wembley face à Barcelone.

Au vu de la situation, les supporteurs de l’équipe génoise ne savouraient que peu un triomphe qui, au fil de temps, deviendrait historique.

Car depuis ce match, l’équipe de Luigi Ferraris n’a glané qu’une victoire en 23 déplacements chez les Romains.

Cette victoire avait lieu en 2005, avec un autre 1-2 à l’Olimpico romain grâce à des buts précoces de Kutuzov et Francesco Fachi.

Le reste des visites à Rome se soldaient sur des nuls ou des défaites, parfois des festivals offensifs cinglants comme celui que 1992, s’achevant sur un 6-3, deux 5-2 et plus récemment un 7-3 lors de la saison 2016-17.

Des précédents plutôt frais pour les soldats de Marco Giampaolo, qui chercheront à acquerir leur deuxième victoire face à la Lazio en un quart de siècle. Ce sera plus qu’un simple match pour les Gênois, donc.