Stade Brestois. La grande rotation à Vannes

Corentin Jacob (à gauche) a l’occasion de marquer des points, à Vannes.
Corentin Jacob (à gauche) a l’occasion de marquer des points, à Vannes. (Archive Nicolas Créach)

La Coupe de France, dimanche (13 h 45) à Vannes, va offrir une nouvelle occasion aux joueurs qui jouent peu, voire pas du tout en Ligue 2 avec le Stade Brestois, de se montrer. Entre le onze aligné à Lens (2-1), mardi, et celui qui débutera à la Rabine, Jean-Marc Furlan devrait faire neuf changements.

L’opposition de vendredi après-midi sur la pelouse de Le Blé a confirmé l’orientation prise, dès l’entraînement de jeudi matin, par Jean-Marc Furlan : le onze brestois, dimanche (13 h 45) à Vannes, n’aura pas grand-chose à voir avec celui qui a démarré à Lens (2-1) mardi soir en Ligue 2. A part Chardonnet et Court, neuf changements se profilent. Ce n’est ni une surprise, l’entraîneur brestois avait annoncé la rotation à venir en début de semaine, ni un secret, puisqu’il l’a confirmée vendredi midi.

« Il y aura de fortes similitudes avec l’équipe qui a joué à Redon (1-4) », a indiqué le technicien, qui misera donc, à nouveau, sur les joueurs pros issus du centre (Henry, Jacob, Chardonnet, Magnon) et donnera du temps de jeu à ceux qui en manquent en championnat. Léon, Diallo, Kiki (qui était en sélection avec le Bénin au 7e tour), Butin (ménagé au tour précédent) et Mayi devraient donc démarrer, aux côtés de Court et Castelletto, les deux seuls titulaires réguliers en Ligue 2 attendus au coup d’envoi à la Rabine.

à lire sur le sujet Brest sans trembler face à Redon (1-4)

« Le prochain match n’est que dans dix jours (entre le déplacement à Lens le mardi 4 et la réception de Béziers, le vendredi 14), donc ce n’était pas gênant (de garder l’équipe type) mais, par principe, je veux concerner un maximum de joueurs », a répété Furlan, qui a précisé ce qu’il attendait des entrants : « En priorité, l’état d’esprit et l’engagement. Tu peux te faire éliminer, ça arrive à tout le monde. Bien sûr, la performance individuelle compte, mais si tu ne respectes pas mes principes de jeu, tu dégages ! »


Passerelle vers la Ligue 2 ?


A Redon, contre un mal classé de National 3, l’équipe alignée avait répondu aux attentes en ne laissant pas espérer le « petit ». A reproduire sur le terrain d’un mal classé en National 2, dimanche.

La série de douze matchs sans défaite en Ligue 2, qui a pris fin à Bollaert mardi, a stabilisé une équipe performante que la qualification visée à Vannes dimanche ne devrait pas bouleverser, ou alors à la marge. Mais les remplaçants titularisés ont tout à gagner dans le Morbihan, à commencer par du temps de jeu pour l’avenir.

Chardonnet, qui formait la charnière avec Weber mardi et la formera avec Castelletto dimanche, va dans cet ordre d’idée enchaîner une seconde titularisation en cinq jours, une troisième en moins de trois semaines. Jacob et Diallo ressortent en Coupe, et l’un des deux pourrait voir s’ouvrir une fenêtre à Niort le 21 décembre, quand Belkebla purgera sa suspension pour trois avertissements. La Coupe est une passerelle possible vers la Ligue 2. Et ce 8e tour est une passerelle certaine vers les 32es de finale.