Sarthe : une trentaine de "gilets jaunes" devant l'usine du leader européen des produits de maintien de l'ordre

Ils se sont mis à genoux, mains sur la tête, à l’instar des lycéens de Mantes-la-Jolie, arrêtés jeudi par les forces de l’ordre.

Une trentaine de “gilets jaunes” était réunie vendredi 7 décembre devant l’usine Alsetex de Précigné, près de Sablé-sur-Sarthe, rapporte France Bleu Maine. Le site n’a pas été choisi au hasard : cette usine sarthoise appartient au leader européen des produits de maintien de l’ordre. Il fabrique notamment des grenades pour les forces de l’ordre.

Pour cette action sur le thème des violences policières, les “gilets jaunes” présents ont soigné la mise en scène : à genoux, mains derrière la tête, comme les lycéens de Mantes-la-Jolie dont les images tournent en boucle depuis jeudi soir.

En avril dernier, 70 personnes avaient manifesté devant cette même usine pour dénoncer “les violences policières à Notre-Dame-des-Landes”.