Quand l'Apple Watch Series 4 envoie ses premiers utilisateurs à l'hôpital

Avec la sortie de watchOS 5.1.2, les utilisateurs américains d’Apple Watch Series 4 ont accès à la nouvelle application ECG que nous vous présentions en détail hier (lire : Apple Watch Series 4 : aperçu en français de l’application ECG).

Démonstration en vidéo de l’app ECG. Au bout de 30 secondes, elle donne son verdict : ouf, tout va bien.

Depuis, certains ont commencé à l’essayer. Dans la plupart des cas, les résultats sont positifs comme dans le cas de la vidéo ci-dessus, dans d’autres, la réponse n’est pas forcément celle attendue. C’est le cas de cette personne qui a testé cette fonctionnalité la nuit de la sortie de watchOS 5.1.2. Il reçoit tout d’abord une notification qui l’invite à faire un ECG pour s’assurer qu’il ne présente pas de fibrillation auriculaire. Il fait donc l’essai et l’Apple Watch est formelle : son utilisateur souffre bel et bien de fibrillation auriculaire.

Au début, l’utilisateur s’énerve contre sa montre, accusant le firmware d’être bogué. Il fait plusieurs essais sur chaque poignet, mais rien à faire, le verdict est toujours le même.

Dans le doute, il fait le test avec sa femme. Et là, le verdict de l’Apple Watch est tout autre. Son coeur fonctionne parfaitement bien. Dans le doute, cet utilisateur se rend aux urgences. On ose imaginer la scène quand il arrive, expliquant qu’il possède une montre connectée, dont il vient de faire la mise à jour et qui lui ordonne en quelque sorte de se rendre à l’hôpital… On a certainement dû lui faire de gros yeux !

En attendant, cette personne a eu le droit à un électrocardiogramme dans les règles de l’art et l’Apple Watch ne se trompait pas : son coeur battait bel et bien de manière irrégulière. Morale de l’histoire énoncée par le docteur à son patient : « Vous devriez acheter des actions Apple. Cela vous a probablement sauvé la vie». Le docteur était au courant de la disponibilité de cette fonctionnalité sur l’Apple Watch. S’il s’attendait à voir de tels cas débarquer à l’hôpital, il ne pensait cependant pas que cela arriverait le lendemain de sa sortie.

Rassurez-vous tout va bien pour cette personne qui est désormais prise en charge et qui suit désormais un traitement. Pour ceux que cela intéresse, la personne a publié l’électrocardiogramme réalisé à l’hôpital et deux autres réalisés à l’Apple Watch.

Voici l’ECG réalisé avec l’Apple Watch
Et un autre plus “traditionnel”

On rappellera que pour le moment, cette fonctionnalité n’est disponible qu’aux Etats-Unis. Contrairement à d’autres fonctionnalités comme Apple News par exemple, Apple a sacrément verrouillé l’accès à cette fonctionnalité. Pour pouvoir l’utiliser, il faut impérativement que l’Apple Watch ait été acheté aux Etats-Unis (lire : L’application ECG de l’Apple Watch est vraiment limitée aux seuls États-Unis 😳) .

Le constructeur serait en discussions avec plusieurs régulateurs de santé (au Canada et en Europe notamment) pour faire valider son ECG. Des utilisateurs très concernés par ce sujet demandent à Tim Cook sur les réseaux sociaux de mettre les bouchées doubles !