Quand la brigade autoroutière de Senlis traque les voleurs de carburants

C’est le nouveau délit du moment : le vol de carburant. 

Dans le reportage signé “Complément d’enquête” diffusé jeudi soir sur France 2, deux chauffeurs routiers d’origine bulgares sont appréhendés sur une aire d’autoroute de Senlis dans l’Oise.

L’un deux aurait siphonné le réservoir de son propre camion pour remettre l’essence à l’autre. “On a deux sociétés différentes. Les mecs, ils ont transbahuté du gazole entre un poids lourd et un autre. Il [le premier] lui a peut-être filé un billet, et lui [le second], il aurait déposé plainte demain matin pour vol de carburant”, détaille le lieutenant Pagenel. 
 

Après perquisition, les gendarmes découvrent dans les camions tout le matériel pour transférer le gasoil : bidons, pompe manuelle… De quoi transférer une centaine de litres. 

“Le vol du carburant a atteint un sommet, là, maintenant”, affirme le lieutenant Pagenel. “Ce qu’on pouvait connaître pour le trafic de stups, avec un guetteur, une ouvreuse, une porteuse, on se rend compte qu’on peut avoir la même chose. Forcément, avec le prix du carburant, il y a un enjeu financier pour les voleurs”, poursuit-il. 

Le chauffeur bulgare expliquera son geste en indiquant ne pas pouvoir s’en sortir avec ses 250 euros de salaire. Il sera présenté à un juge et écopera d’un simple rappel à la loi.