Mohamed Sadani : « Lyon-Duchère ? Ils ont de très bons footballeurs »

Le FC Côte Bleue va vivre un moment historique samedi, 14H30, au Stade Parsemain avec la réception d’une équipe de N1 : Lyon-Duchère AS. Mohamed Sadani, entraîneur du FCCB, s’est confié sur Actufoot13 avant cette affiche exceptionnelle de Coupe de France.

Momo, comment s’est passé ce voyage en Guadeloupe ?

Très bien ! J’ai été agréablement surpris de l’accueil des guadeloupéens qui ont été supers. On a été très très bien accueilli. Je remercie le peuple Guadeloupéen pour son accueil et son esprit sportif.

Êtes-vous satisfait de cette décision du président de vous envoyer en Guadeloupe ? Ça a apporté quelque chose pour le groupe ?

Oui, la décision, il l’a prise en me demandant ce que j’en pensais et je lui avais répondu que ce serait une bonne chose. On a vécu une expérience extraordinaire dans la mesure où on est parti avec toute l’équipe. On a vécu de beaux moments d’échanges, des activités extra-sportives exceptionnelles et des instants vraiment extraordinaires. C’était une bonne chose pour resserrer encore plus les liens du groupe mais on y est allé qu’avec 15 joueurs, contrairement au stage où on était tout le groupe. Mais, c’est une bonne expérience que je conseille vraiment.

Ce n’était pas trop difficile de reprendre le rythme, de redescendre sur terre, de se réadapter au décalage horaire ?

Oui et non… mais quand même, on a gardé certains principes en Coupe. On a aussi beaucoup fait tourner en championnat. J’ai 26 joueurs et tous ont joué !

En ce moment, vous êtes 2e de N3 (D) à 5 points du 1er, le SC Bastia. L’équipe semble en forme…

En revenant de Guadeloupe, on gagne à St Jean de Beaulieu et on se fait accrocher chez nous à Gémenos sur un nul logique. Il y a un épouvantail dans ce groupe qui est Bastia. Ils n’ont rien à faire là. S’ils n’étaient pas là, on pourrait avoir des objectifs de montée mais là c’est impossible.

Vous avez des joueurs qui semblent avoir les capacités pour jouer beaucoup plus haut ?

Je ne dirais pas qu’ils peuvent jouer beaucoup plus haut. C’est une équipe qui est bien en N3 mais je pense que la N2 est un tout autre niveau…

Le tirage vous a offert un match à domicile face à une équipe de National 1. C’est ce que vous espériez ?

A domicile, pas vraiment car on va jouer à Parsemain. On a quand même pris un des plus gros morceaux qu’on pouvait avoir. C’est une équipe qui joue la montée et qui pourrait même jouer aujourd’hui le maintien en Ligue 2. C’est une bonne équipe qui a un bon coach et qui est construite pour l’accession.

Connaissez-vous cette équipe de Lyon-Duchère ? Qu’en pensez-vous ?

J’ai vu des matchs de Lyon-Duchère, bien sûr. C’est une très bonne équipe, très athlétique, puissante, rapide et joueuse. Aussi, ils ont de très bons éléments dans toutes les lignes. Ils ont quelques joueurs d’expérience. En attaque, ils ont Rivas et Tuta qui sont de très bons joueurs. Juste derrière, ils ont Julienne qui peut jouer attaquant ou 9 et demi ou milieu de terrain. Bref, ils ont de très bons footballeurs.

Qu’espérez-vous pour ce match ? L’exploit est-il possible ?

On va jouer le match à fond, on va essayer de se faire plaisir et de jouer sérieusement. On est l’outsider, on le sait ! On va donc essayer de tout donner. Nous, on ne sait pas se mettre tous derrière et attendre. On va donc essayer d’aller de l’avant.

Il va y avoir du monde au stade. Les joueurs vont avoir une certaine pression sur les épaules. Qu’allez-vous leur dire ?

J’ai quand même des cadres, des trentenaires, des joueurs qui ont l’habitude de ce genre de match comme Anthony Abou Deraa, Lamine Djaballah ou encore Abdou Boinaheri. Je vais leur dire que c’est le bon moment pour faire un bon match de foot et pour se faire voir…