Les lycéens normands de retour dans les rues

A nouveau mobilisés et déterminés. Les lycéens normands ont rejoint la grogne ambiante depuis ce jeudi 6 decembre et veulent en profiter pour renouveler leur refus sur Parcours Sup, notamment. 

Ce vendredi 7 décembre au matin, ils étaient près de 200, contre 1500 la veille, à se rassembler dans le quartier rive gauche de Rouen ou des échauffourées ont éclatées avec les forces de l’ordre. 
Un véhicule aurait même été incendié devant le lycée le Corbusier à Saint-Etienne-du-Rouvray (76) et par précaution, le centre commercial Saint Sever, sur la rive gauche de Rouen, a été partiellement fermé au public pendant quelques temps.

Les jeunes venaient de plusieurs établissements de l’agglomération rouennaise : les lycées Buisson à Elbeuf, Val de Seine au Grand Quevilly, Marcel Sembat à Sotteville, Palissy à Maromme, Vallée du Cailly à Déville-les-Rouen et Grieux à Rouen. 

Dispersés progressivement par les forces de police, ils sont finalement repartis vers leurs établissements respectifs à la mi-journée.  

De son côté et en prévision de demain samedi, la préfecture a pris un arrêté de restriction sur la vente et l’acquisition de produits chimiques où artifices de vendredi midi à dimanche soir. 

les lycéens normands dans les rues