Les Golden State Warriors trop forts pour Milwaukee

Ce match disputé devant un Fiserv Forum comble avait un parfum particulier. Celui où les deux équipes jouent pour un peu plus qu’un simple match de saison régulière, chacun cherchant à se jauger en pensant à d’éventuelles retrouvailles en play-offs (ce serait en finale pour des deux-là). Dans ce contexte, les Golden State Warriors se sont montré trop efficaces, malgré le match manqué de Kevin Durant (3 sur 14 au tir et 7 ballons perdus). Comme un symbole de leur légère supériorité, ils ont remporté tous les quarts-temps mais respectivement de cinq, un, un et trois points.

La différence s’est faite sur l’adresse extérieure. Les Warriors ont réussi dix-neuf tirs primés (sur 46 tentés soit 41 % de réussite) alors que les Bucks ont été quasiment inoffensif à ce niveau : sept paniers à trois points sur 39 tentatives (18%). Les Splash Brothers (Steph Curry et Klay Thompson) ont poussé le mimétisme jusqu’à afficher le même nombre de points (20), la même réussite à trois points (4 sur 9) et le même total de pertes de balle (3). Andre Iguodala, titularisé, a atteint son plus gros total de points de la saison (15). Côté Bucks, Giannis Antetokounmpo s’est activé avec 22 points, 15 rebonds ou encore cinq passes et deux contres. Mais le Grec ne pouvait pas aider son équipe sur sa plus grosse faiblesse de la soirée, derrière l’arc de cercle (0 sur 2 pour lui).

Curry : «On voulait envoyer un message»

Dans le vestiaire des Warriors, les mines étaient particulièrement satisfaites avec ce troisième succès de rang alors que Draymond Green devrait bientôt reprendre la compétition. «On sait que c’est une équipe qu’on pourrait retrouver plus tard et c’était la dernière fois qu’on les voyait en saison régulière alors on a voulu fournir un vrai effort défensif et ça a été notre meilleur match à ce niveau», a apprécié Steve Kerr, l’entraîneur de Golden State. Curry soulignait aussi le petit esprit de revanche de son équipe, sèchement battue (134-111) à domicile le 8 novembre. «On se souvenait de ce qu’ils avaient fait à l’Oracle Arena et c’est vrai qu’on avait envie de rétablir l’équilibre. On voulait aussi envoyer un message lors d’un match en déplacement.» Avec une troisième victoire à l’extérieur de suite et un bilan de treize succès en seize matches joués avec Curry, nul doute que ce message est parfaitement passé.

M. Ma.