JAVCM-Roanne : Ah, la magie des derbys !

Les joueurs changent mais la magie des derbys reste. Même s’il ne s’agit plus de pro A, si le jaune et vert a laissé place au jaune et rouge et si la ferveur des supporters n’est plus tout à fait celle des années JAV, les oppositions contre Roanne restent des matches à part.
Depuis 2015 et l’avènement de la JAVCM sur la scène pro B, il se passe toujours des choses sur les parquets du Pierre-Coulon ou de la halle Vacheresse.

2015-2016 : Dustin Ware, sur un missile
à 15 secondes de la fin

imageDustin Ware a souvent été le bourreau des Roannais
Après deux confrontations victorieuses en Leaders Cup, Vichy-Clermont reçoit une Chorale mal en points (17e au classement) pour la 16e journée du championnat. Ce soir du 6 février 2016, le Pierre-Coulon bat son record d’affluence (2.697 spectateurs). Les accords de la banda des Deux-Rives, ajoutées aux percussions du kop des Dragons, rythment ce match accroché.

73-73 : le meneur de la JAVCM, Dustin Ware, électrise le derby sur un tir primé à 15 secondes de la fin. De l’autre côté du terrain, Ivan Almeida ratera la cible sur la dernière possession (76-73). Vichy-Clermont remporte sur le fil le premier derby de son histoire en championnat. Roanne prendra sa revanche au retour (79-73).

2016-2017 : le derby bascule… après le buzzer !

image Alexandre Gavrilovic entre Rida El Amrani et Charles-Henri Bronchard, sur le parquet de la halle Vacheresse
Quand la JAVCM et Dustin Ware ont cessé leur collaboration, à la fin de la saison 2016-2017, la Chorale a dû éprouver un certain soulagement. Car le meneur américain a souvent incarné le rôle du bourreau des Roannais. Confirmation le 14 janvier 2017, à la halle Vacheresse.

Ce duel de milieu de tableau est une nouvelle fois haletant. Dominée pendant trois quart-temps, la Chorale revient à hauteur des hommes de Stéphane Dao. 93-93 : comme toujours dans ces cas-là, Dustim Ware prend les choses en main. Le meneur se lance dans un drive, bute sur André Hollins. Passage en force, hurle le public. Les arbitres optent pour une faute du Roannais. Sous la bronca, Dustin Ware transforme ses deux lancers francs alors que l’horloge affiche 0 seconde ! Fin du match.
La deuxième manche du derby (83-78) sera remportée également par la JAVCM, alors coachée par Guillaume Vizade (3e entraîneur de la saison), sur fond de lutte pour le maintien.

2017-2018 : la JAVCM sabote la montée
de la Chorale

imageGrâce notamment à un Mitchell supersonique, la JAVCM a su renverser le rapport de force

Quand il se déplace au Pierre-Coulon, à trois journées de la fin du championnat, le club ligérien fait office de favori pour la montée. La JAVCM, qui a laissé filer les play-off, n’a plus rien à jouer. À l’aller, dans la halle Vacheresse, le club auvergnat a plié dans les deux dernières minutes (65-75), une spécialité cette saison, concédant alors sa 8e défaite consécutive.

Ce 8 mai 2018, à Vichy, le rapport de force semble sacrément déséquilibré. Mais le charme du derby va une nouvelle fois opérer. De l’orgueil, une défense de fer, deux Américains en verve (Kwamain Mitchell et Kris Smith) assomment les Roannais qui ont perdu, ce soir-là, bien plus qu’un match (75-68). Deuxièmes de la phase régulière du championnat, ils perdront en finale des play-off contre Fos.

Olivier Rezel