Jane Birkin : Son superbe geste pour le fils de Kate Barry, orphelin et papa

Dans les colonnes du dernier Vogue Paris, dont elle fait la couverture avec ses filles Charlotte Gainsbourg et Lou Doillon, Jane Birkin confiait être toujours “inconsolable, cinq ans après la mort brutale de sa fille aînée, Kate Barry. Un deuil difficile à faire, mais que tente de surmonter la mère de famille, en prenant des décisions fortes. Elle avait notamment révélé s’être séparée de sa maison pour s’installer dans un appartement, toujours à Paris.

Dans Le Parisien (Week-end), elle donne quelques détails sur cette décision radicale, tout en faisant une révélation touchante à propos de son petit-fils, Roman. “C’est sinistre, cette grande maison, maintenant que mes petits-enfants sont grands ou loin, dit-elle du bien parisien qu’elle a décidé de mettre sur le marché immobilier. En la vendant, je vais pouvoir prendre un 85 m² pour ma chienne Dolly et moi, et un appartement pour le fils de ma fille Kate.”

En 1987, Kate Barry accouche à 20 ans d’un petit garçon, fruit de son amour pour Pascal de Kermadec. Prénommé Roman, cet enfant va bousculer le quotidien de sa mère, qui rompt au moins temporairement avec ses démons et ses addictions. Il assistera pourtant impuissant à la mort de son père, puis à la replongée de sa mère quelques années plus tard. À la mort de Kate, il est anéanti. Aux obsèques, il sera aux côtés de Jane, Charlotte, Lou et tous ceux qui ont aimé et fréquenté sa mère décédée. Mais depuis, aucune sortie médiatique, pas d’interviews, ni d’hommages. L’homme aujourd’hui âgé de 31 ans se veut discret. Sur Instagram, on peut trouver un compte suivi par 431 personnes (dont Laura Smet) où on peut comprendre qu’il est papa depuis mars 2018…