Gilets Jaunes : Vincent Cassel défend les manifestants et fustige les médias

Franck Dubosc, Brigitte Bardot, Muriel Robin, Patrick Sébastien… Les stars n’hésitent plus à afficher leur soutien au mouvement des Gilets Jaunes, qui rythme l’actualité française depuis plusieurs semaines maintenant. Et si l’acte trois qui s’est déroulé dans la violence samedi 1er décembre sur les Champs-Elysées a choqué une grande partie de l’opinion publique, ils sont de plus en plus nombreux à appeler à l’apaisement, à l’aube d’une quatrième journée de mobilisation. Invité sur le plateau de Quotidien sur TMC, jeudi 6 décembre, Vincent Cassel a lui aussi pris la parole.

S’il était en Chine le samedi 1er décembre, Vincent Cassel a, comme tout le monde, vu les images chocs des manifestations sur les Champs-Elysées. Des images de violence que l’acteur tient toutefois à mesurer, conscient qu’il s’agit là d’une révolte sociale d’une ampleur considérable. Pour Vincent Cassel, les médias sont coupables : “À la télé, à la radio, on parle de danger, de mort de la République. J’ai l’impression qu’on dramatise encore une fois énormément dans les médias” a-t-il estimé. Quant aux revendications du peuple français, Vincent Cassel les comprend et les défend : “Est-ce que les choses sont d’abord aussi graves que ça ? Est-ce que tout ça n’est pas normal finalement ? (…) Je crois que ce qui est en train d’arriver c’est un peu normal, on ne peut pas pousser les gens à bouts.” Samedi 8 décembre aura lieu le quatrième acte du mouvement des Gilets Jaunes. Là encore, la tension est d’ores et déjà à son comble, alors que le gouvernement appelle au calme. Mais comme depuis les débuts du mouvement des gilets jaunes, nul ne peut connaitre à l’avance le scénario…

Par Sarah Mannaa