Gilets jaunes : le marché de Noël de Toulouse fait grise mine

Comme tous les commerces des centres villes et des périphéries des villes d’Occitanie, le marché de Noël de Toulouse n’est pas à la fête.

Installé depuis le 26 novembre, il a connu des débuts très prometteurs mais le mouvement social qui secoue la France depuis trois semaines ne l’a évidemment pas épargné. 

Évacué trois fois mercredi 5 décembre en raison des manifestations en ville, il est chaque jour sous haute surveillance policière. Et les clients se font plus rares dans les allées.

Certains commerçants ont déjà fait leur compte : le manque à gagner pourrait être de 40 à 50 %, selon les échoppes.

La mairie de Toulouse, elle, se veut rassurante. L’Etat a promis des aides : étalement des charges, augmentation des découverts autorisés. Mais les manifestations prévues samedi 8 décembre (gilets jaunes, personnels hospitaliers et marche pour le climat) ne sont pas de nature à apaiser les craintes des commerçants. 

Voir le reportage de Luc Truffert et Virginie Beaulieu, de France 3 Occitanie :
 

Gilets jaunes : le marché de Noël de Toulouse fait grise mine