«Gilets jaunes» : la violence amplifiée par la couverture des chaînes de télé, selon un sondage

Selon une enquête Harris Interactive, le traitement de l’actualité par les chaînes de télévision aurait également eu pour effet «d’augmenter l’ampleur du mouvement».

Les chaînes de télé en ont-elles trop fait sur le mouvement des «gilets jaunes»? Selon une majorité de français, elles ont une part de responsabilité dans l’augmentation de la violence. Selon, un sondage Harris Interactive commandé et publié par le magazine Télé Star, la couverture par les chaînes de télévision du mouvement des «gilets jaunes» a eu pour effet «d’augmenter le niveau de violence des manifestations», pour 64% des personnes interrogées, mais aussi «d’augmenter l’ampleur du mouvement», pour 59% d’entre elles. Un tiers des Français considère au contraire que cette couverture n’a eu d’effet ni sur la violence ni sur la mobilisation.

» LIRE AUSSI – «Acte IV» des «gilets jaunes»: les forces de l’ordre se préparent au pire

Pour s’informer sur les «gilets jaunes», les personnes interrogées indiquent par ailleurs faire plus confiance aux radios (68% de confiance) et aux journaux (67%) qu’à la télévision (58%) et aux sites internet (52%). Des chiffres du même ordre que ceux du baromètre annuel de Kantar Sofres pour La Croix, qui affichait début 2018 une forte remontée de la confiance envers les médias traditionnels.

Parmi les chaînes de télévision, France 3, France 2 et franceinfo inspirent le plus confiance aux Français, avec environ 70% d’opinions favorables, devant M6, LCI, CNews et TF1 (autour de 60%). La leader des chaînes d’info BFMTV n’a que 52% d’opinions favorables.

L’enquête a été réalisée en ligne par l’institut Harris Interactive les 3 et 4 décembre 2018, auprès d’un échantillon de 1.050 personnes représentatives des Français de plus de 18 ans, constitué selon la méthode des quotas.

“Gilets jaunes” : une situation pré-insurrectionnelle ? – Regarder sur Figaro Live