Gilets jaunes : Franck Dubosc lâche et tacle le mouvement, il se fait insulter

Franck Dubosc, à l’instar d’autres personnalités, avait décidé de soutenir les Gilets jaunes mais, finalement, il a changé d’avis ! Le héros de Camping, qui est remonté sur scène avec un nouveau spectacle intitulé Fifty/Fifty a été filmé en Suisse, donnant son avis sur le mouvement protestataire…

Présent à Lausanne, le 6 décembre 2018, Franck Dubosc signait des autographes à des fans dans la rue lorsqu’il a été interrogé par une personne (téléphone portable à la main pour filmer) lui demandant s’il voulait bien parrainer une émission consacrée aux Gilets jaunes. Réponse cash de l’acteur : “Sûrement pas. Les Gilets jaunes c’est du passé monsieur.” Et d’ajouter qu’ils sont “trop haineux, trop hargneux, à dégager“. Franck Dubosc, qui avait pourtant plusieurs fois apporté son soutien sur les réseaux sociaux et à la télé lors de son passage dans l’émission Quotidien, semble désapprouver les actes violents commis par une partie des Gilets jaunes lors de la dernière manifestation du samedi 1er décembre.

Franck Dubosc a ensuite réagi aux propos de l’homme lui demandant s’il avait peur de ce qui allait se produire ce samedi 8 décembre 2018, lors d’une nouvelle journée de mobilisation. “Si j’ai peur ? Oui, je suis comme tous les Français“, a-t-il répondu, ajoutant qu’il regrettait son soutien.

La vidéo, partagée initialement sur le compte Facebook d’une section locale du Rassemblement national, a été vue des milliers de fois et a suscité un flot de commentaires allant des insultes à l’appel au boycott de son spectacle.