"Gilets jaunes" : de nombreuses interpellations dans la matinée

Les forces de l’ordre ont appliqué une nouvelle stratégie samedi 8 décembre à Paris pour éviter des débordements semblables à la semaine précédente. Les interpellations étaient déjà nombreuses dès le début de journée.

Voir la vidéo
France 3

La mobilisation des “gilets jaunes” a encore frappé à Paris, samedi 8 décembre. Deux chiffres sont particulièrement impressionnants : “1 385 personnes ont été interpellées dans toute la France”, selon la journaliste Sophie Neumayer. “974 ont été placés en garde à vue”, poursuit-elle. Rien que sur Paris, on compte 920 interpellations. Ce chiffre s’explique par le dispositif exceptionnel qui a été organisé par la préfecture de police afin d’éviter les débordements de la semaine précédente. L’objectif : interpeller le plus possible et le plus tôt possible. Plus de 8 000 gendarmes et policiers étaient mobilisés dans la capitale.

La matinée s’est déroulée dans le calme. Mais “la manifestation a pris une physionomie tout autre à la mi-journée avec l’arrivée de casseurs en nombre, et ce qui a rendu le travail des forces de l’ordre difficile, c’est que ces casseurs sont arrivés en ordre dispersé à Paris, c’est à ce moment-là que de nombreux incidents ont éclaté cet après-midi”, conclut Sophie Neumayer.

(THOMAS SAMSON / AFP)