France: militants pour le climat et «gilets jaunes» vont-ils se rejoindre?

« On est un groupe de citoyens engagés, mais on reste de la fabrique artisanale de mobilisation, ce qui est très réjouissant en fait. Puisque du coup on se fait plein de copains, c’est un peu comme les ” gilets jaunes ” sur les ronds-points ».

Danyel Dubreuil milite pour le climat, il défend la survie d’une forêt de la région parisienne menacée par les promoteurs. Mais les militants du climat pourraient-ils rejoindre les « gilets jaunes » alors que la taxe carbone vient d’être annulée par l’état suite aux pressions de ces derniers ?

« A long terme, c’est sûr, on ne peut pas atteindre un certain nombre d’objectifs, nationaux, locaux ou internationaux si on ne prend pas ce genre de mesures. La réalité, c’est quelles sont les contreparties qui sont proposées par le pouvoir, on ne peut pas tout demander aux gens sans rien leur donner », ajoute Danyel Dubreuil.

« Gilets jaunes » et marche pour le climat même combat ? « En partie, c’est le même combat, assure Danyel Dubreuil. On a des revendications qui se croisent complètement. Par contre, nous on n’a pas ni les forces ni l’envie collective d’utiliser les armes de l’ennemi, c’est-à-dire la violence. Nous on est plutôt dans des modes de protestations pacifiques et non violentes. On veut l’efficacité qu’elles ont, mais qui en tout cas font consensus dans le mouvement. »

Les défenseurs de la forêt vont marcher pour le climat, mais le parcours a été modifié par la préfecture afin de ne pas croiser, justement, celui des « gilets jaunes ». Pas sûr, donc, qu’ils se rencontrent aujourd’hui pour discuter.