Fiat Panda : un très (très) mauvais score aux tests de sécurité Euro NCAP

C’est un flop total. La Fiat Panda, que l’on n’oserait comparer à un cercueil roulant, n’a obtenu aucune étoile aux derniers tests Euro NCAP.

Pour la sécurité à bord de la Fiat Panda, on repassera !

Une note de 45% pour la protection des adultes

Mauvaise publicité pour la Fiat Panda. La dernière mouture de la petite citadine du constructeur automobile italien n’a malheureusement obtenu aucune étoile lors des derniers tests Euro NCAP. Pour information, le modèle testé était la Fiat Panda Easy 1.2 Fire, LHD. Une voiture produite en 2018, d’un poids en ordre de marche de 940 kilos. Un petit modèle.

Concernant la protection des adultes, la Fiat Panda a hérité d’une note de 45%. Ce qui n’est vraiment pas terrible. Dans le détail, Euro NCAP pointe du doigt la faible protection thoracique du conducteur, une faible protection de la tête et du cou, une protection de la poitrine marginale, ainsi que des charges élevées sur la ceinture épaulière et une mauvaise protection contre le coup du lapin.

Peu de sécurité pour les enfants non plus

La note est pire en ce qui concerne la protection des enfants. La Fiat Panda récolte en la matière un très petit 16%. Sur le crash test basé sur les enfants âgés de 6 et 10 ans, la voiture ne récolte aucun point. Plutôt inquiétant. Concernant les dispositifs de sécurité, du fait de ses faibles équipements, elle n’hérite que d’un point sur 13. Enfin, elle obtient 7 points sur 12 pour le contrôle d’installation du système de retenue pour enfant.

La Fiat Panda récolte également une note de 7% en matière d’aide à la sécurité. Une note encore une fois très faible qui s’explique par le faible niveau d’équipement et d’aides à la conduite proposé par Fiat sur ce modèle d’entrée de gamme. Enfin, concernant la protection des usagers vulnérables de la route, la note de la Fia Panda s’élève à 47%.