“Enquête Exclusive” : violences a paris, qui sont ces nouveaux casseurs ? dimanche sur M6

Les images de la manifestation parisienne des gilets jaunes qui a dégénéré le samedi 2 décembre ont choqué la France entière. Arc de Triomphe saccagé, voitures incendiées, magasins pillés, 133 blessés, plus de 400 interpellations… Depuis mai 68, on n’avait jamais assisté à de telles scènes de guérilla dans Paris.

Débordées, la police et les CRS n’ont pas eu les moyens de contenir les casseurs. Car leur profil est totalement inédit, et même surprenant : à côté des activistes d’extrême gauche ou d’extrême droite, habitués aux actions coups de poing, les gilets jaunes sont pour la plupart des « novices » : des hommes et des femmes ordinaires, souvent chargés de famille, sans antécédent judiciaire… Ils sont ouvriers, artisans, chômeurs, brancardiers… D’où viennent-ils ? Et qui sont-ils vraiment ?

Les annonces faites par le gouvernement cette semaine sont loin d’avoir éteint leur colère. Sur les réseaux sociaux, les plus radicaux appellent aux armes. Pour la journée du 8 décembre, le pays, et surtout Paris, se prépare à une nouvelle journée noire, et redoute le bain de sang. Résultat, 89 000 policiers ont été déployés dans tout le pays (8 000, rien qu’à Paris, avec en renfort une douzaine de blindés).

Enquête sur les gilets jaunes radicalisés qui ont fait basculer le pays et qui appellent à la révolution.