DIRECT. Coupe de France. Berrichonne – Pau : 1-0 (mi-temps)

image
Aldo Angoula est le capitaine de la Berrichonne pour ce match de Coupe de France.

© (Photo NR, Thierry Roulliaud)

La Berrichonne accueille ce soir Pau, une équipe de National, dans le cadre des 64es de finale de la Coupe de France. A la pause, Châteauroux tient le bon bout après le but de Barthelmé. A suivre en direct commenté.

42e : Yamga double la mise de la tête à bout portant, sur un nouveau caviar de Barthelmé. Une joie de courte durée puisque l’arbitre a jugé que l’attaquant de la Berri avait bousculé son défenseur au préalable.

40e : Superbe dribble intérieur-extérieur de Yamga pour pénétrer dans la surface de Pau, son tir taclé qui suit file juste au-dessus de la barre transversale.

34e : Mandanne est à deux doigts de doubler la mise pour Châteauroux, mais, en bout de course, il ne peut redresser le centre de Barthelmé alors qu’il était seul devant les cages paloises.

30e : Pau se montre plus dangereux depuis l’ouverture du score de la Berri. Et Jose Contreras, gardien du temple pour ce match, écarte le danger de façon spectaculaire au devant de Guilavogui sur un centre au cordeau de Gueye.

23e : La Berri trouve la faille. Servi par Fofana au coeur de la surface, Barthelmé réalise un numéro technique pour effacer deux défenseurs et sa frappe enroulée du gauche finit dans le petit filet. Imparable pour Guendouz. (1-0)

21e : Il suffisait de dire  ça pour que les Castelroussins se montrent un peu menaçants. Mais la frappe de Livolant aux abords de la surface file droit dans les gants de Guendouz.

20e : Il ne se passe pas grand-chose d’emballant durant ces vingt premières. La Berri domine, mais bute sur le bloc bas palois, même s’il a déjà laissé entrevoir quelques failles.

8e : Première situation chaude devant les buts de Guendouz, le portier de Pau. Décalé par Fofana dans la surface côté droit, Livolant adresse un centre tendu devant le but, mais Yamga est trop court pour reprendre de la tête.

C’est sous une pluie battante et devant une petite chambrée d’à peine un millier de spectateurs que les acteurs vont en découdre. Dans les rangs castelroussins, pas de surprise dans le onze tituaire choisi par Nicolas Usaï, conforme aux prévisions.

> Les compositions

Berrichonne : Contreras – Fofana, Angoula (cap), Mboné, Raineau – Bourillon, Sissako – Livolant, Barthlemé, Yamga – Mandanne.

Pau : Guendouz – Bury, Beye, Batisse, Vallier – Maisonneuve (cap), Name – Gueye, Thill, Boisgard – Guilavogui.

Journaliste, rédaction sportive, Châteauroux