Challenge Cup : Sale vient pousser l'UBB vers la sortie (24-50)

Bordeaux, France

Le leader de la poule 3 était venu au stade Chaban-Delmas pour s’ouvrir la porte des quarts de finale. Il n’a pas eu à forcer son talent, bien aidé par un arbitrage tout britannique… C’est la première fois cette saison que l’UBB s’incline à domicile.

Le film du match

Dans un début de rencontre plutôt débridé, c’est l’UBB qui frappe d’abord. Sur un temps fort anglais, Darly Domvo signe son retour par une interception et un essai de 80 mètres (7-0, 6ème). 

Après plus d'un an d'absence, Darly Domvo retrouve le terrain et le chemin de l'essai. - Radio France
Après plus d’un an d’absence, Darly Domvo retrouve le terrain et le chemin de l’essai. © Radio France
– Justine Hamon

La réplique des Sharks ne tarde pas avec un essai d’Odogwu (7-5, 10ème). Pas aidée par l’arbitrage du Gallois Ian Davies, l’Union subit. Et craque. Dans la foulée du carton jaune reçu par Eto Nabuli, Chris Ashton inscrit un essai (10-12, 29ème) et y va de son doublé sept minutes plus tard (10-17, 36ème). Dans la minute suivante, Cyril Cazeaux, coupable d’un coup de genou dans un ruck, est expulsé. Sale en profite pour inscrire l’essai du bonus juste avant le retour aux vestiaires (10-24). Même scénario au retour des vestiaires. Carton jaune pour Maxime Lamothe et essai de pénalité (10-31, 45ème). A treize, l’Union encaisse un sixième essai (10-38, 48ème). Le reste relève de l’anecdotique en dehors d’un début de bagarre (64ème), d’un essai de Solomona (10-45, 65ème), d’un carton rouge pour le deuxième ligne de Sale Ostrikov (68ème), d’un essai girondin signé Amosa (17-45, 71ème), d’un huitième essai anglais par Odogwu (17-50, 78ème) et d’un dernier sursaut d’orgueil de Galarza (24-50, 80ème). Les deux équipes se retrouveront samedi prochain (16h) en Angleterre.

Cazeaux voit rouge

Dans une rencontre européenne et avec un arbitrage britannique, il y a tout intérêt à garder ses nerfs. C’est exactement ce que n’a pas su faire Cyril Cazeaux. A la 37ème minute, alors que l’Union était à quatorze après la carton jaune reçu par Eto Nabuli, le deuxième ligne est allé percuter un joueur anglais au sol avec le genou. Après arbitrage vidéo, l’arbitre Ian Davies a sorti le carton rouge. Un geste qui pourrait coûter cher au Girondin qui devra aller s’expliquer devant l’EPCR. Cette saison, Cyril Cazeaux avait déjà récolté deux cartons jaunes. Face à Perpignan en Challenge Cup et face à Toulon en Top 14.