Assises du Nord «J'ai tapé à la vitre, j'ai vu deux silhouettes, ils m'ont dit de partir»

Assises du Nord: «J’ai tapé à la vitre, j’ai vu deux silhouettes, ils m’ont dit de partir»




Au troisième jour, la cour, présidée par Nourith Reliquet, reconstitue la préparation et le déroulement du braquage. PHOTO MATTHIEU BOTTE

Au troisième jour, la cour, présidée par Nourith Reliquet, reconstitue la préparation et le déroulement du braquage. PHOTO MATTHIEU BOTTE – VDNPQR

La première à avoir aperçu les quatre accusés, le 31 juillet 2015, est la gérante d’un bar rue Saint-Sébastien. « 
Ils étaient trois, vers 10 heures
 », explique la quinquagénaire à la barre. « 
Ils ont traîné sur un banc, un bon moment. 
» Elle désigne Alin C. et Ioan M., mis en cause comme guetteurs, et Romica C., l’un des deux braqueurs : « 
J’ai même dit aux clients en terrasse de faire attention à leur porte-monnaie.
 »…

Article

Pour lire la suite de cet article :

Inscrivez-vous en 1 clic et bénéficiez de 30 jours offerts.
Sans engagement, sans carte bancaire.

En profiter

Vous êtes déjà abonné ou inscrit ?
Connectez-vous

L’info en continu

Aujourd’hui

today-weather-icon

Demain

tomorrow-weather-icon