Afrique du Sud : La chambre des provinces donne son feu vert pour l'expropriation des terres

Julius Malema (ph)-

© Koaci.com-Vendredi 07 Décembre 2018 -Après le parlement , la Chambre des provinces vient de donner son accord pour la modification de la constitution pour autoriser l’expropriation sans compensation des terres agricoles au profit de la majorité noire.

Alors que la minorité blanche du pays détient 75% des terres , le parlement et la chambre des provinces s’accordent pour réclamer l’accélération de la révision de la constitution qui permettra l’expropriation des terres sans compensation.

Un comité spécial doit rédiger le nouveau texte avant de le soumettre au Parlement.

Le texte présenté pour la première fois en mars dernier par le tribun populiste Juluis Malema, du parti d’extrême gauche des Combattants de la liberté économique (Economic Freedom Fighters, EFF), prévoyait des expropriations foncières sans verser d’indemnités aux propriétaires.

Notons que les noirs représentent que 79% de la population, mais ne possèdent directement que 1,2% des terres rurales du pays.

Comme le reste de l’économie, l’agriculture est largement aux mains des Blancs, qui possèdent 73% des terres contre 85% à la fin du régime.

KOACI