Trump nomme Barr au département de la Justice et Nauert aux Nations Unies

WASHINGTON — Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi la nomination de Heather Nauert, ancienne journaliste de la chaîne Fox News, comme ambassadrice des États-Unis à l’ONU en remplacement de Nikki Haley.

Mme Nauert, propulsée l’an dernier porte-parole de la diplomatie américaine alors qu’elle n’avait aucune expérience politique préalable, est une femme «très talentueuse» et «très intelligente», a déclaré M. Trump depuis la Maison-Blanche.

«Je pense qu’elle sera respectée par tout le monde», a ajouté le président des États-Unis.

Diplômée en journalisme de l’université de Columbia, cette femme de 48 ans a fait ses armes à la télévision sur la chaîne ABC et surtout à Fox News.

Si sa nomination est confirmée par le Sénat, elle va donc retrouver New York, où siège l’ONU et où elle continuait de faire la navette depuis Washington pour rejoindre son mari et ses deux enfants.

Figure centrale de l’équipe Trump, Nikki Haley avait annoncé sa démission début octobre, à la surprise générale.

Cette fille d’immigrés indiens, à qui l’on prête régulièrement des vues sur la Maison-Blanche, avait alors assuré qu’elle ne serait pas candidate à la présidentielle de 2020 et qu’elle soutiendrait Donald Trump.

William Barr est nommé procureur général.

M. Trump a également annoncé vendredi nommer au poste de ministre de la Justice William Barr, un juriste républicain respecté qui a déjà occupé cette fonction au début des années 90 sous la présidence de George H.W. Bush.

«Depuis le début, je l’avais placé en tête de liste», s’est justifié M. Trump. M. Barr remplacera Jeff Sessions, que le président a limogé le mois dernier, faisant craindre une reprise en main de la très sensible enquête russe.