Rugby Challenge Cup: Le Stade Rochelais à Bristol pour une 8e victoire consécutive

La Rochelle, France

Depuis le déplacement à Bordeaux au Matmut Atlantique le samedi 29 septembre, la Rochelle n’a plus perdu un match. Il y a eu d’abord la réception de Clermont, ce déplacement à Toulon, la venue d’Agen, puis cette victoire au Stade Français pour enfin rajouter un 5e succès consécutif en Top 14 avec la réception du Racing 92 le week end dernier. Une bonne dynamique en championnat qui n’a pas été gâchée par une double confrontation avec les Russes de l’Eniseï en Challenge Cup. 

Bristol, le club à battre

Sept victoires en sept matchs : la série est là, mais voici peut-être le match le plus difficile de la poule. Avec les Italiens des Zèbres, ou encore les Russes de l’Eniseï, Bristol devient naturellement le club à battre pour se frayer un chemin vers les 1/4 de finale. Ce match aller sur la pelouse de l’Ashton Gate Stadium risque d’être décisif pour la qualification, tout du moins, si les Maritimes parviennent à l’emporter. 

Sur 9 matchs joués en championnat, Bristol en a perdu 6

Bristol est 7e au classement de la Premiership dominée par les Saracens. Sur neuf matchs joués en championnat, Bristol en a perdu six, mais reste sur un succès à domicile qui interpelle, celui contre les Leicester Tigers, battus 41 à 10. Le Stade Rochelais lui avance dans la saison avec de plus en plus d’assurance, porté par cette série de victoires glanées à deux, quatre ou cinq points près. Des succès souvent construits sur une défense de fer. 

Une rencontre où Levani Botia fera son retour dans le groupe, sur le banc des remplaçants

Bristol risque de proposer un peu de jeu déployé, contrairement au Racing ou au Stade Français, ce qui n’est pas pour déplaire aux Maritimes. Des Rochelais qui, une fois de plus, ont de grandes chances de jouer sous la pluie à Bristol. Une météo porte-bonheur qui leur a été favorable sur les trois derniers matchs de championnat, à Toulon, au Stade Français et face au Racing.  Pluie ou soleil, finalement peu importe, le Stade Rochelais est déjà monté sur des crampons quatre saisons. Une rencontre où Levani Botia fera son retour dans le groupe, sur le banc des remplaçants. Le fidjien s’était blessé au genou il y a plus de 8 mois, une rupture des ligaments croisés.