GARD Les familles et la bioéthique en débat à l'UDAF

(Photo Archives Anthony Maurin).

Alors que le projet de révision de la loi bioéthique a été reporté au printemps 2019, le besoin d’information des familles, professionnels et militants associatifs n’en est pas moins important.

Les questions relatives à la bioéthique ne se limitent pas à la procréation (PMA, GPA) mais recouvrent une multitude de thèmes parmi lesquels nous pouvons retrouver les cellules souches et la recherche sur l’embryon, la médecine génomique, les dons et les transplantations d’organe, les données de santé, l’intelligence artificielle, la santé et l’environnement ou la prise en charge de la fin de vie.

Fidèle à sa mission d’information des familles du département, l’Union départementale des associations familiales du Gard propose au public un nouveau rendez-vous à partir de ce mois de décembre : Les Rencontres de l’UDAF. ” Sur une base trimestrielle, nous organiserons une discussion autour d’un thème de société concernant les familles, en présence de spécialistes reconnus et de représentants du monde associatif gardois. À l’occasion de la première édition de son cycle des Rencontres, l’UDAF vous invite le vendredi 7 décembre 2018 à 17h30 à un événement dédié à la bioéthique “, expliquent les membres de l’UDAF.

image

Ah, la bioéthique… Ce champ d’étude vise à délimiter les règles qui régissent les nouvelles recherches et pratiques médicales dans le but d’assurer le respect de la dignité humaine. Si le projet de révision de la loi bioéthique a été reporté au printemps 2019, les enjeux sont importants et l’UDAF veut favoriser l’information et le débat public au niveau local.

Philippe Berta, qui de mieux placé pour en parler ?

Généticien, créateur de l’école de l’ADN, Philippe Berta a accepté notre invitation pour évoquer le thème général de la bioéthique, les enjeux de la législation ainsi que plusieurs sous-thèmes évoqués dans le cadre des États Généraux de la Bioéthique qui s’intègrent dans son champ d’expertise. Il est aussi un des six députés du Gard, généticien et professeur à l’université de Nîmes et interviendra notamment autour des questions relatives aux cellules souches et à la recherche sur l’embryon, la médecine génomique et le diagnostic, ou encore le système CRISPR/Cas9 “, poursuit la direction de l’UDAF. Philippe Berta est aussi et surtout le secrétaire de la mission parlementaire d’information sur la révision de la loi relative à la bioéthique.

Les Rencontres ne sont ainsi pas vouées à construire ou à diffuser une position de l’UDAF en matière de bioéthique, mais bel et bien à la compréhension d’une matière complexe qui nous concerne tous aujourd’hui. Afin d’alimenter la discussion, une table ronde réunira des représentants du CHU de Nîmes ainsi que des associations familiales du département.

Pour simple rappel, l’UDAL dans le Gard c’est 80 salariés, 50 associations familiales membres, 3 865 adhérents et la bagatelle de 129 représentations au sein de commissions départementales.

Union Départementale des Associations Familiales du Gard, 152 rue Gustave Eiffel – ZI Grézan, 30034 Nîmes.