de Berlin

[VIDÉO] A l’occasion de la sortie du film « Astérix : le Secret de la potion magique » dans les salles françaises, France 2 s’intéresse aux secrets de la saga bien connue des allemands.

Il est le français préféré des Allemands, depuis 50 ans exactement. « Astérix le Gaulois » est apparu le 7 décembre 1968 pour la première fois en traduction allemande. Mais quels sont les secrets de ces bandes dessinées dont le succès dépasse les frontières de l’Hexagone ?

Dans les histoires d’Astérix, les Gaulois ont une force surhumaine grâce à la potion magique. Ce que l’on sait moins, c’est que cette soupe, dont seul le druide Panoramix connaît la recette, a été imaginée par les créateurs de la BD en pensant aux Américains. Cette mixture est l’argument super-héroïque qui fait écho à Superman ou Batman par exemple. Les sangliers, très présents et très consommés dans Astérix, ne figuraient pas dans la première version du premier album. Le scénariste René Goscinny a changé au dernier moment. Il s’agissait à l’origine de lapins ou de lièvres. En réalité, les Gaulois, qui chassaient peu, ne consommaient pas de sangliers.

Tous les noms de Gaulois se terminent par la syllabe “ix”. Une idée inspirée vraisemblablement de Vercingétorix. En réalité, à l’époque, les noms masculins finissent plutôt en “os”. Le succès d’Astérix a dépassé les frontières puisqu’en Allemagne, 1,5 million d’albums se vendent à chaque épisode. « Cette passion pour Astérix ici est née dans les années 60. Bien distribués, les albums se vendaient partout dans le pays » assure Micha Wiesler, libraire à Berlin. Nul doute que le film Astérix : le Secret de la potion magique sorti en mercredi dernier dans les salles françaises saura séduire petits et grands outre-Rhin.