Ligue Féminine. Landerneau ne doit pas perdre le Nord

Les Landernéennes de Marie Butard s’attendent à un nouveau match compliqué.
Les Landernéennes de Marie Butard s’attendent à un nouveau match compliqué. (Photo Jean-Michel Louarn)

Deux semaines après avoir réalisé l’exploit de battre Montpellier en championnat, une semaine après avoir été éliminé de la Coupe de France par une Ligue 2, à Chartes, le Landerneau BB se rend à Villeneuve-d’Ascq ce samedi soir. Pour un nouveau gros morceau.

C’est (encore) un match difficile qui attend les Finistériennes ce samedi au Palacium de Villeneuve-d’Ascq, dans la métropole lilloise, dans le cadre de la cinquième journée de championnat de Ligue Féminine. Compliqué mais pas impossible, car depuis son succès à domicile contre l’ogre montpelliérain, il y a deux semaines, le LBB a montré qu’il n’avait peur de personne et qu’il était capable d’inquiéter tout le monde dans la division. Villeneuve-d’Ascq est averti…


Leite : « Imposer notre rythme »


Championnes de France en 2017, les Nordistes ont connu un dernier exercice plus compliqué en ne terminant qu’à la septième place. Mais l’adversaire du jour reste quand même une référence en championnat, d’autant que les joueuses de Frédéric Dusart viennent de battre Schio, le champion d’Italie, en Eurocoupe, mercredi (69-50).

De son côté, déçu par l’élimination « surprise » en Coupe de France à Chartres la semaine passée, le coach landernéen, Stéphane Leite, se veut lui revanchard. « Cette défaite en Coupe montre bien que nous sommes encore en phase d’apprentissage et j’espère que nous allons montrer un autre visage dans le Nord. En face, c’est vraiment une belle équipe qui nous avait battus en amical en finale de l’Open de Normandie, en septembre. Ça sera à nous d’imposer notre rythme car si on les laisse jouer, nous ne gagnerons pas, c’est certain. Nous, nous allons, là-bas pour gagner », prévient Leite.


Au LBB d’en profiter


Le coup est en effet jouable, la formation de Frédéric Dusart restant sur une défaite en championnat contre Nantes, pas vraiment un des gros morceaux de la division. Mais ne nous y trompons pas, sur le papier, le favori reste Villeneuve-d’Ascq, qui dispose d’un effectif plus complet que Landerneau et surtout d’un vécu bien plus important au haut niveau, à l’image de l’internationale Johanne Gomis ou de l’Américano-Slovène Shante Evans.

La pression est sur les épaules des Nordistes, à Landerneau d’en profiter et de continuer de surprendre le monde du basket qui ne s’attendait pas à un tel début de saison d’un club désormais connu. Et reconnu.

B. Sa.

Ce samedi (20 h)Le groupe : Butard, Cooper, Cousseins-Smith, Diaby, Lithard, Lucas, Majekodumni, Naigre, Stepanova. Entraîneur : Stéphane Leite, assisté de Wani Muganguzi.

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de