Défense Européenne : Trump et Macron peinent à accorder leurs violons

image

<img src=”http://www.senegal7.com/wp-content/uploads/2018/10/bn-s7-1.gif” />

Publicité Home Page

Publicité 3

Reçu ce mercredi à l’Elysée par le Chef de l’Etat Français, Emmanuel Macron, Donald Trump s’est rendu à Paris dans le cadre du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Cependant la création d’une armée Européenne prônée par Macron ne semble pas enchanter le Chef des Yenkee. Etant entendu que la Russie  est susceptible de leur ravir la tutelle de  la  défense Européenne.

Publicité

Publicité 2

La défense Européenne semble intéresser au plus haut point  le Président Américain, Donald Trump. Et les raisons d’une telle donne sont  bien fondées car inexorablement,  une défense Européenne menacerait sans ambages la défense américaine. Si les deux chefs d’État ont bien confirmé leur intention de parler de l’Iran, du Yémen, de la Syrie, de l’Afrique, du climat ou encore des traités de libre-échange, c’est bien le sujet de la défense européenne qui a, semble-t-il, accaparé leur attention. Macron a proposé à ses homologues Européens une défense Européenne qui ne soit plus sous la tutelle des Etats-Unis comme ce fut toujours le cas depuis la seconde guerre mondiale. Ainsi prônant plus de  capacités militaires européennes, plus de défense européenne, Macron semble s’inscrire dans la dynamique de participer à  libérer l’Europe   de la tutelle militaire américaine. Une position qui ne semble guère enchanter le Président Trump qui y voit un isolement de son pays qui fera forcément face à toute la défense Européenne dont fait partie son principal rival qu’est la Russie. De surcroit le pays de Vladimir Poutine est crédité actuellement la première  armée Européenne. Il se pose donc au niveau de la géostratégie mondiale un problème d’équilibre des  capacités militaires entre une armée européenne qui se veut souveraine et une défense américaine qui risque d’être désormais seule. De fait, il  va s’en dire que la Russie serait du côté de la défense européenne en tant qu’entité appartenant à l’Europe. Ce qui fait que les craintes de Trump sont très bien fondées quant à une défense exclusivement européenne. Invité dans le cadre du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale à Paris par le Chef de l’Etat Français, Trump  qui semble sauver les apparences n’est guère  dans sa peau  car la crainte de voir la Russie s’arroger la tutelle européenne est la pire des craintes pour lui.

Assane SEYE-Senegal7

Publicité

Publicité

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de