Seagate teste une blockchain pour suivre ses disques durs

Après des cas d’usages dans l’import-export ou l’industrie pharmaceutique, la technologie blockchain trouve également sa place dans la chaîne d’approvisionnement des fabricant IT. Seagate travaille avec IBM pour mettre en place une blockchain qui lui permettra de pour suivre ses disques durs de leur conception à leur destruction. Le projet devrait être validé l’année prochaine.

Avec le concours technologique d’IBM, Seagate est en train de mettre au point un système de suivi de sa chaîne d’approvisionnement basé sur une blockchain qui lui permettra de suivre les disques durs produits de la chaîne d’assemblage jusqu’à leur mise au rebut. Seagate collabore donc avec big blue, qui lui fournit la plateforme Hyperledger via son service cloud. Client de Seagate, IBM en bénéficiera également en devenant l’un des utilisateurs autorisés de cette blockchain.
Une fois…

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de