Sarah Ferguson,duchesse d'York : sa première interview depuis vingt ans

Sarah Ferguson,duchesse d’York : sa première interview depuis vingt ans

Elle y a abordé ses problèmes de poids, sa vie personnelle complexe, le mariage d’Eugénie …

Seuls les cœurs les plus froids pourraient manquer de se réchauffer tant Sarah, la duchesse d’York est généreuse, elle déborde d’énergie et de joie de vivre enfantine.

“Oh, je suis à tous égards une enfant”, reconnaît-elle, avec cette voix “posée mais pas plumeuse” dont nous nous souvenons si bien depuis son arrivée dans la famille royale comme une boule de démolition aux cheveux flambés dans les années 1980.

‘C’est ce que je suis. Cela me cause des ennuis sans fin. Les gens pensent que vous êtes impossible ou difficile s’ils ne peuvent pas vous comprendre, si vous ne prenez pas la vie au sérieux. Mais la clé pour moi est que je regarde la vie avec le sens de l’excitation et de la joie d’un enfant. ‘

Qui n’est pas tombé amoureux d’elle à nouveau l’observant au mariage de sa plus jeune fille, la princesse Eugénie, avec Jack Brooksbank le mois dernier. Elle était là, rompant avec le protocole encore une fois pour embrasser les sympathisants dans la foule avant d’entrer dans la chapelle St George du château de Windsor.

Et se laissant tomber sur son banc – faisant signe à la princesse Béatrice.

Ce faisceau nous a dit que Fergie était de retour avec son sentiment de malice et d’amusement intact: elle était à nouveau réconciliée avec la famille royale après des années passées dans le désert.

Elle parle de son divorce avec le Prince, qui continue de dérouter et de fasciner 22 ans après avoir cessé d’être un homme et une femme: «Nous sommes le couple divorcé le plus heureux du monde. »

Sarah Ferguson,duchesse d’York : sa première interview depuis vingt ans


Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de