Sainz : "Retour à la réalité" pour Renault au Brésil

La performance de Renault aux États-Unis et au Mexique a donné au constructeur français un boost bienvenu dans une seconde partie de saison compliquée, lui permettant de renforcer sa quatrième position au classement constructeurs. Cependant, après avoir fini “meilleur des autres” derrière Ferrari, Red Bull et Mercedes, le Losange a eu du mal lors des essais libres du vendredi à Interlagos et n’a placé aucune voiture dans le top 10.

“C’est un peu un retour à la réalité pour nous”, explique Sainz. “Quand je disais que ça pouvait être une piste plus difficile, je n’avais pas trop tort, nous voyons les temps au tour aujourd’hui. Je pense qu’on peut être plus proche qu’aujourd’hui. Nous allons un peu revenir sur nos bases et nos réglages normaux, et assurément faire un meilleur travail qu’aujourd’hui.”

Sainz estime que Renault peut faire un pas en avant sur le reste du week-end alors que, sans évolution aéro au Brésil, l’équipe a saisi l’opportunité d’effectuer un travail “expérimental” sur le plan mécanique. L’Espagnol a jugé que la voiture n’avait pas un comportement différent des deux courses précédentes mais qu’elle avait simplement manqué de rythme, à trois dixièmes du top 10 et à sept dixièmes de la septième place de Romain Grosjean.

“Mon ressenti avec la voiture est plus ou moins le même qu’à Austin et à Mexico, mais ensuite on voit le temps au tour et ce n’est pas bon. Cette piste ne nous convient pas autant que les deux autres, c’est aussi simple que ça. Nous savons que notre voiture préfère les virages courts, lents, marqués. Les virages longs, comme nous avons ici, ne sont juste pas agréables dans notre voiture avec l’aéro que nous avons. Il suffit de voir les temps.”

Sainz a dû réaliser la majorité du travail en EL2 seul après l’accident de son équipier Nico Hülkenberg. Cela n’a pas eu d’impact sur le plan de roulage du numéro 55 mais Renault aura une quantité de données limitée. “Je me suis tenu au plan de roulage que nous avions et j’ai testé deux composés. La seule mauvaise chose est que nous n’avons pas pu voir le comportement du medium sur un long relais avec Nico mais en dehors de ça, je pense que nous sommes prêts pour le reste du week-end.”

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de