Route du rhum : Gabart attendu dimanche matin en Guadeloupe

A Pointe-à-Pitre,

Vainqueur de la Route du rhum en Imoca en 2014, François Gabart est désormais tout proche de récidiver quatre ans plus tard dans la plus belle des transatlantiques. Et cette fois au sein de la catégorie reine des Ultimes pour un doublé mono-multi inédit. A la barre de son maxi-trimaran Macif (32 mètres), l’homme le plus rapide autour du monde en solitaire (42 jours en 2017) est passé sous la barre symbolique des 1000 milles restant à parcourir dans la nuit de vendredi à samedi.

Au Sud du tropique du Cancer, le leader et son increvable poursuivant, le vétéran Francis Joyon (62 ans, Idec Sport), ont débuté leur série de manœuvres à l’approche des Antilles où les grains et les fortes variations de vent pourraient corser la fin de leur périple. S’il a perdu quelques plumes, le matelas de Gabart restait assez confortable cette nuit (112 milles à 1h45 heure française) pour espérer un dénouement heureux. Les organisateurs ont d’ores et déjà annoncé que le Charentais était attendu à la Tête à l’Anglais, petite île au Nord de la Guadeloupe, dimanche matin aux aurores. Le skipper de Macif devra ensuite faire le tour de l’Ile par l’est, contourner la délicate bouée de Basse-Terre, avant la délivrance dans le Canal des Saintes et la ligne d’arrivée qu’il pourrait franchir dimanche en fin de matinée heure locale, soit en milieu d’après-midi en métropole.

Les premiers Imoca, eux, ne sont pas attendus à Pointe-à-Pitre avant vendredi prochain. Dans quel ordre ? Le suspense reste entier. Alex Thomson (Hugo Boss), Paul Meilhat (SMA) et Vincent Riou (PRB) voire Yann Eliès (Ucar-St-Michel) devraient se livrer une belle bataille dans les alizés. En Multi50, la casse du rail de grand-voile de Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires en Peloton ARSEP) offre un boulevard à Armel Tripon (Réauté Chocolat), attendu à Pointe-à-Pitre à partir de jeudi alors que la très touffue (53 marins au départ) mais aussi très éclatée catégorie des Class40 est toujours menée par Yoann Richomme (Veedol-AIC), 67 milles devant le Britannique Phil Sharp (Imerys Clean Energy). Suivent Aymeric Chappellier (Aina Enfance & Avenir) et Kito De Pavant (Made In Midi). Le premier 40 pieds pourrait accoster au ponton le mercredi 20 novembre, dix jours après le vainqueur de cette 11e édition du Rhum.

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de