Programme économique et financier de la Côte d'Ivoire : une étude révèle une croissance à deux chiffres en 2020

La 18e promotion des auditeurs en gestion de la politique économique (GPE 18) a présenté ce jeudi 8 octobre 2018 son programme économique et financier 2018-2020 pour la Côte d’Ivoire au CIRES d’Abidjan, sous la présidence comme l’an dernier de l’Economiste en Chef de la BAD le Professeur Célestin Monga.

« Ces séances restitutions sont pour nous l’occasion de traduire le savoir que nous dispensons à nos auditeurs en savoir-faire et savoir-faire-faire sur un module de formation que nous jugeons incontournables pour le développement de leur carrière professionnelle et aussi pour la modernisation de nos administrations » a expliqué Professeur Mama Ouattara, Directeur du programme GPE-Abidjan.

Il a rappelé qu’en 2015, après le retrait de son principal bailleur de fond, le GPE-Abidjan a d’abord su résister au choc et est entrain de rebondir peu à peu à travers une plus grande ouverture vers l’extérieur. « En résistant, le GPE a su préserver ses l’ensemble de ses acquis en matière de contenu et de qualité de la formation et cherche à rebondir en s’appropriant des nouvelles formes de pédagogies disponibles aujourd’hui. Ainsi depuis 2017, la Direction a introduit la formation ouverte à distance FOAD dont les auditeurs ont été invités à présenter leur travail au public du jour » a-t-il dit.

Pour le Pr. Célestin Monga qui a insisté sur la pertinence de cette étude, il revient aux pays africains d’assumer pleinement la responsabilité de leur développement au travers des hommes, compétents, bien formés pour réfléchir sur des politiques économiques fiables et viables.

La séance a permis de rendre le travail sur le programme économique et financier de la CI pour la période 2018-2020, faire un scénario qui pourra donner les estimations des principaux indicateurs économiques afin d’obtenir des financement des organisations internationales. Le tout sous l’œil des représentants des institutions internationales dont la Banque Mondiale, la BCEAO, des Directeurs Généraux et Centraux de l’Administration ivoirienne, Direction Générale du Plan, de la Douane, de l’Economie, de la dette publique, de la prévision et des politiques et des statistiques.

L’objectif global au niveau de ce programme est d’accroitre la croissance économique afin d’améliorer les condtions de vie de nos populations dans un environnement économique stable.

Le scénario programme a permis d’obtenir un taux de croissance à deux chiffres en 2020 pour le pays, révèle Mme Awa Moriba Gnako, auditeur GPE.

L’étude a également montré la nécessité de prendre des mesures pour réaliser ce scénario programme à travers la promotion de la bonne gouvernance et du secteur privé et une stabilité politique.

Atapointe

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de