Pourquoi il est temps de montrer TOUS les corps en lingerie

Pour une grande majorité de gens, le show VS, ce sont des femmes aux jambes fuselées, au ventre plat et à la taille S. Et il n’y a pas de mal que ces femmes-là soient représentées. Le problème, c’est qu’elles soient les seules à l’être.

Car qui achète ces petits soutien-gorges en dentelle ? Des clientes de tous horizons. Que la marque ne met jamais en avant, ni dans ses campagnes, ni sur son podium. Ce positionnement est classique. Poussiéreux, en 2018. La marque a parfaitement le droit de s’y tenir. Mais tout de même, d’un point de vue marketing, ça a ses limites.

Prenez l’exemple d’Aerie. Certes plus confidentielle, cette marque de lingerie a décidé il y a plusieurs années de ne pas retoucher ses campagnes. Oh, des corps “normaux”, sans peau lissée artificiellement. Et des modèles qui n’ont pas l’air d’avoir été étirées sur Photoshop, avec des corpulences variées. C’est fou, on nous vend des petites culottes, mais en nous montrant à quoi ça ressemblerait vraiment sur nous.

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de